Symptômes d’allergie au pollen de graminées

Il existe 10 000 espèces de graminées mais environ 20 provoquent des symptômes d’allergie au pollen de graminées. Cela représente 0,2 %. Cela peut sembler infime, mais pour les millions de personnes qui souffrent du rhume des foins, c’est probablement déjà trop.

What is hayfever?

Symptômes d’allergie au pollen de graminées

Il existe 10 000 espèces de graminées mais environ 20 provoquent des symptômes d’allergie au pollen de graminées. Cela représente 0,2 %. Cela peut sembler infime, mais pour les millions de personnes qui souffrent du rhume des foins, c’est probablement déjà trop. D’autant plus qu’il est courant d’être allergique à plusieurs types de graminées. En été, il peut être très difficile de penser à autre chose si l’on est concerné. Découvrons donc la manière de reconnaître les symptômes et de les gérer. 

Symptômes d’allergie au pollen de graminées : rhume des foins?

Nous allons éclaircir ce point tout de suite. On peut avoir le rhume des foins sans être allergique aux pollens de graminées. Le nom médical de cette affection est la rhinite allergique. Vos symptômes pourraient être saisonniers, mais déclenchés par le pollen des arbres ou des mauvaises herbes. Les allergènes intérieurs comme les acariens peuvent provoquer des symptômes semblables à ceux du rhume des foins tout au long de l’année. Le pollen de graminées est cependant le déclencheur le plus courant. 

Symptômes d’allergie au pollen de graminées

Symptômes d’allergie au pollen de graminées? Cet homme allongé sur l’herbe, les mains derrière la tête, n’en souffre pas ou les a sous contrôle.

D’autant plus qu’il est courant d’être allergique à plusieurs types de graminées. En été, il peut être très difficile de penser à autre chose si l’on est concerné. Découvrons donc la manière de reconnaître les symptômes et de les gérer.

Symptômes d’allergie au pollen de graminées : rhume des foins?

Nous allons éclaircir ce point tout de suite. On peut avoir le rhume des foins sans être allergique aux pollens de graminées. Le nom médical de cette affection est la rhinite allergique. Vos symptômes pourraient être saisonniers, mais déclenchés par le pollen des arbres ou des mauvaises herbes. Les allergènes intérieurs comme les acariens peuvent provoquer des symptômes semblables à ceux du rhume des foins tout au long de l’année. Le pollen de graminées est cependant le déclencheur le plus courant.

Votre système immunitaire identifie par erreur cette poudre - le pollen - comme une menace et réagit de manière excessive pour vous protéger. Il en résulte un mucus clair, des yeux qui piquent et des éternuements.

Liste de contrôle des symptômes d’allergie au pollen de graminées

La congestion nasale, l’écoulement nasal et les éternuements sont parmi les symptômes les plus courants de l’allergie aux graminées. Cependant, vous pouvez obtenir n’importe quelle association des symptômes suivants :

  • Écoulement nasal
  • Nez bouché (congestion nasale)
  • Éternuements
  • Démangeaisons des yeux, du nez ou de la gorge
  • Yeux rouges ou larmoyants (enflure)
  • Écoulement post-nasal (sensation de mucus s’écoulant dans la gorge)
  • Oppression thoracique ou respiration sifflante
  • Inflammation des sinus
  • Toux

Votre système immunitaire identifie par erreur cette poudre - le pollen - comme une menace et réagit de manière excessive pour vous protéger. Il en résulte un mucus clair, des yeux qui piquent et des éternuements.

Liste de contrôle des symptômes d’allergie au pollen de graminées

La congestion nasale, l’écoulement nasal et les éternuements sont parmi les symptômes les plus courants de l’allergie aux graminées. Cependant, vous pouvez obtenir n’importe quelle association des symptômes suivants :

  • Écoulement nasal
  • Nez bouché (congestion nasale)
  • Éternuements
  • Démangeaisons des yeux, du nez ou de la gorge
  • Yeux rouges ou larmoyants (enflure)
  • Écoulement post-nasal (sensation de mucus s’écoulant dans la gorge)
  • Oppression thoracique ou respiration sifflante
  • Inflammation des sinus
  • Toux

Si le mucus est clair, il est plus probable qu’il s’agisse d’un rhume des foins. Des mucus jaunes, une température élevée et des muscles douloureux sont généralement des symptômes du rhume. Vous trouverez plus de renseignements sur la manière de faire la différence ici.

Le fait de toucher des graminées peut également provoquer des démangeaisons et des rougeurs. C’est ce qu’on appelle une éruption cutanée due aux graminées, mais elle est beaucoup moins fréquente. 

Symptômes d’allergie au pollen de graminées provoqués par la nourriture

Les personnes allergiques aux graminées peuvent avoir la gorge ou la bouche qui démange lorsqu’elles mangent certains fruits ou légumes. C’est ce qu’on appelle le syndrome pollen-aliment. Les espèces de graminées les plus susceptibles d’en être la cause sont le dactyle et la fléole des prés. 

Cela survient, car ces aliments contiennent des protéines similaires aux allergènes dans le pollen de graminées. Les aliments à surveiller sont la pomme de terre blanche, la tomate, l’orange, la pêche et le melon d’eau. Si vous réagissez à l’un de ces aliments, vous pourrez peut-être encore les manger après les avoir épluchés et cuits. Cela permet de décomposer les protéines. 

Quelles sont les causes des symptômes d’allergie au pollen de graminées?

Ce qui cause problème à votre nez est la poudre que les graminées libèrent pour fertiliser d’autres graminées. Votre système immunitaire identifie par erreur cette poudre - le pollen - comme une menace et réagit de manière excessive pour vous protéger. Il en résulte un mucus clair, des yeux qui piquent et des éternuements.  

Le problème risque également de s’aggraver. Le changement climatique en Amérique du Nord a déjà allongé la saison pollinique de quatre semaines.

Combien de temps durent les symptômes d’allergie au pollen de graminées?

La pollinisation a lieu à des moments différents selon l’endroit où l’on se trouve dans le monde.

La saison des pollens de graminées au Canada dure généralement de début mai à fin octobre.

Les graminées étant étroitement liées, vous pouvez être allergique à plusieurs types de graminées. S’ils libèrent du pollen à des moments différents, cela peut prolonger la saison de vos allergies aux graminées. L’app klarify propose des calendriers polliniques pour vous aider à identifier les périodes de pointe dans votre région.

Le syndrome d’allergie
orale expliqué simplement

Facteurs pouvant aggraver les symptômes de l’allergie aux graminées

  • Temps sec: Les taux de pollen de graminées ont tendance à être plus faibles lorsque le temps est humide et calme. Lorsque le temps est sec, il y a moins d’humidité dans l’air pour alourdir le pollen qui se déplace dans le vent. Les risques de symptômes d’allergie aux graminées sont donc plus élevés.
  • La pollution est un autre facteur. Une étude récente a révélé l’existence d’un lien entre la pollution, les symptômes d’allergies et le pollen de graminées. Une autre étude a révélé que les particules de pollution atmosphérique se fixent sur le pollen des graminées. Cela provoque la décomposition de la poudre en morceaux encore plus petits. Il y a donc plus de pollen à respirer.
  • Le stress: Les problèmes ont tendance à s’amplifier lorsque vous êtes stressé, et il en va de même pour les symptômes de l’allergie aux graminées. Mais il peut aussi y avoir un lien physique entre le stress et l’allergie. Les hormones de stress libérées par votre corps peuvent accentuer la réponse allergique de votre système immunitaire hyperactif.
Une femme tient une tranche de melon d’eau juteuse et se mord la lèvre. Des picotements dans la bouche peuvent être un symptôme du syndrome pollen-aliment.

Le syndrome d’allergie orale
expliqué simplement

Facteurs pouvant aggraver les symptômes de l’allergie aux graminées

  • Temps sec : Les taux de pollen de graminées ont tendance à être plus faibles lorsque le temps est humide et calme. Lorsque le temps est sec, il y a moins d’humidité dans l’air pour alourdir le pollen qui se déplace dans le vent. Les risques de symptômes d’allergie aux graminées sont donc plus élevés. 
  • La pollution est un autre facteur. Une étude récente a révélé l’existence d’un lien entre la pollution, les symptômes d’allergies et le pollen de graminées. Une autre étude a révélé que les particules de pollution atmosphérique se fixent sur le pollen des graminées. Cela provoque la décomposition de la poudre en morceaux encore plus petits. Il y a donc plus de pollen à respirer. 
  • Le stress : Les problèmes ont tendance à s’amplifier lorsque vous êtes stressé, et il en va de même pour les symptômes de l’allergie aux graminées. Mais il peut aussi y avoir un lien physique entre le stress et l’allergie. Les hormones de stress libérées par votre corps peuvent accentuer la réponse allergique de votre système immunitaire hyperactif. 

Quelles espèces provoquent des symptômes d’allergie au pollen de graminées?

Seule une poignée d’espèces provoque des symptômes d’allergie au pollen de graminées. Il s’agit, entre autre, du cynodon, du sorgho d’alep, du pâturin des prés, du dactyle, de l’ivraie (faux seigle), de la flouve odorante et de la fléole des prés. Certaines ne libèrent du pollen que lorsqu’elles deviennent grandes. Par contre, les prés végétalisés sont de plus en plus utilisés pour améliorer la biodiversité et l’aspect des zones urbaines. Cela signifie aussi davantage de pollen.

Même si la variété à laquelle vous êtes allergique ne pousse pas dans votre région, elle peut tout de même vous affecter. Les jours de grand vent, les grains de pollen de graminées peuvent parcourir des centaines de kilomètres.

Diagnostic des symptômes d’allergie aux pollens de graminées

Si vos symptômes d’allergie aux graminées vous gênent, faites-les examiner par un médecin. Votre prestataire de soins peut vous proposer un test d’allergie - généralement un test cutané ou une simple analyse de sang - pour vous aider à établir un diagnostic. Vous pourrez ensuite discuter des moyens de gérer votre allergie aux pollens de graminées, de la prévention aux options de traitement. 

Symptômes d’allergie au pollen de graminées : comment les gérer?

Le rhume des foins peut avoir un impact considérable sur votre vie de tous les jours. Surtout pendant les mois d’été, quand il fait beau et chaud dehors. Cependant, vous pouvez faire certaines choses pour réduire les symptômes de l’allergie aux graminées. Pour commencer, demandez à une autre personne de tondre la pelouse. Voici quelques suggestions. 

Organisez vos sorties pour éviter les symptômes d’allergie au pollen de graminées

Une façon de contrôler vos symptômes d’allergie aux graminées est de réduire votre exposition au pollen. L’app klarify peut vous aider. Vérifiez-la chaque jour à la première heure et organisez ensuite votre journée. L’application vous permet de suivre quotidiennement les taux de pollen de graminées, la météo et la qualité de l’air dans votre région. Il y a aussi une prévision pollinique sur notre site web. Si les taux de pollen sont élevés, il est préférable de rester chez soi. 

Porte de l’armoire à pharmacie de la salle de bains entrouverte - il y a peut-être quelque chose ici pour soulager les symptômes de l’allergie au pollen de graminées.

Médicaments contre
les allergies
et options de traitement

Porte de l’armoire à pharmacie de la salle de bains entrouverte - il y a peut-être quelque chose ici pour soulager les symptômes de l’allergie au pollen de graminées.

Médicaments contre les allergies
et options de traitement

Porte de l’armoire à pharmacie de la salle de bains entrouverte - il y a peut-être quelque chose ici pour soulager les symptômes de l’allergie au pollen de graminées.

Médicaments contre
les allergies
et options de traitement

Organisez vos sorties pour éviter les symptômes d’allergie au pollen de graminées

Une façon de contrôler vos symptômes d’allergie aux graminées est de réduire votre exposition au pollen. L’app klarify peut vous aider. Vérifiez-la chaque jour à la première heure et organisez ensuite votre journée. L’application vous permet de suivre quotidiennement les taux de pollen de graminées, la météo et la qualité de l’air dans votre région. Il y a aussi une prévision pollinique sur notre site web. Si les taux de pollen sont élevés, il est préférable de rester chez soi.

Symptômes d’allergie au pollen de graminées : comment les gérer?

Le rhume des foins peut avoir un impact considérable sur votre vie de tous les jours. Surtout pendant les mois d’été, quand il fait beau et chaud dehors. Cependant, vous pouvez faire certaines choses pour réduire les symptômes de l’allergie aux graminées. Pour commencer, demandez à une autre personne de tondre la pelouse. Voici quelques suggestions. 

Organisez vos sorties pour éviter les symptômes d’allergie au pollen de graminées

Une façon de contrôler vos symptômes d’allergie aux graminées est de réduire votre exposition au pollen. L’app klarify peut vous aider. Vérifiez-la chaque jour à la première heure et organisez ensuite votre journée. L’application vous permet de suivre quotidiennement les taux de pollen de graminées, la météo et la qualité de l’air dans votre région. Il y a aussi une prévision pollinique sur notre site web. Si les taux de pollen sont élevés, il est préférable de rester chez soi. 

...et vos jours passés à l’intérieur

Si vous souffrez du rhume des foins, pourquoi ne pas imaginer d’autres façons de profiter des activités que vous faites habituellement à l’extérieur? Peut-être pouvez-vous travailler à distance pour éviter un trajet dans une zone allergène? Faites votre cours d’entraînement physique en ligne. Invitez vos amis à votre domicile ou rencontrez-les dans un endroit à l’intérieur.  

Faites en sorte que votre maison soit aussi peu que possible exposée aux symptômes de l’allergie au pollen de graminées.

Fermez les fenêtres lorsque les taux de pollen de graminées sont élevés. Et essayez de ne pas apporter de pollen à l’intérieur. Laissez vos manteaux et chaussures près de la porte et demandez à vos visiteurs de faire de même. N’oubliez pas de nettoyer les chiens et les chats avec une serviette avant de les laisser rentrer à l’intérieur. Passez l’aspirateur au moins une fois par semaine et plus si vous avez des animaux domestiques. Faites sécher vos vêtements à l’intérieur plutôt que sur une ligne de lavage.  

Adoptez une nouvelle routine au moment du coucher pour mettre fin aux symptômes d’allergie aux pollens de graminées la nuit.

Prendre une douche et se rincer les cheveux avant de se coucher peut aider à éliminer le pollen que vous avez accumulé pendant la journée. Laissez les vêtements sales dans la salle de bain - ou dans un endroit qui n’est pas celui où vous dormez. Votre chambre à coucher doit également être une zone fermée aux animaux.  Et pensez à changer votre literie une fois par semaine.  

Suivez le code vestimentaire du rhume des foins

Portez des lunettes de soleil enveloppantes et un chapeau pour protéger vos yeux et vos cheveux du pollen. Envisagez de remplacer les shorts par des pantalons longs si vous avez des éruptions cutanées causées par du pollen de graminées. Et pensez à porter un masque facial si vos symptômes vous découragent. 

Aide-mémoire sur les allergies

Vous voulez en savoir plus sur l’immunothérapie allergénique? Essayez notre questionnaire rapide.

Aide-mémoire sur les allergies

Vous voulez en savoir plus sur l’immunothérapie allergénique? Essayez notre questionnaire rapide.

Jeune homme portant un mouchoir à son nez - nous ne pouvons pas bien voir son visage, mais il pourrait souffrir d’une allergie aux graminées.

Comment traiter les allergies aux graminées?

Les symptômes de l’allergie aux graminées peuvent provoquer une sensation de faiblesse et de malaise. Si éviter le pollen ne fonctionne pas, ou pas suffisamment bien, demandez de l’aide. Votre prestataire de soins pourra discuter de vos options de traitement. Celles-ci peuvent comprendre :

  • Soulagement sans médicament
  • Médicaments topiques et oraux contre les allergies
  • Traitement spécialisé de longue durée  

Les gens choisissent souvent de commencer avec des techniques de soulagement sans médicaments. Les vaporisateurs nasaux salins aident à éliminer l’accumulation de mucus dans le nez. Les gouttes ophtalmiques salines peuvent réduire les enflures à la surface de l’œil (cornée), atténuant ainsi les rougeurs, le larmoiement et les démangeaisons. Vous pouvez utiliser les deux aussi souvent que vous le souhaitez.

Médicaments contre les symptômes d’allergie aux pollens de graminées

Il existe deux médicaments courants pour atténuer les symptômes de l’allergie aux graminées. Les antihistaminiques bloquent l’histamine. C’est la substance chimique libérée lors d’une réaction allergique qui cause la plupart de vos symptômes. Les corticostéroïdes sont des médicaments anti-inflammatoires. Ils agissent en copiant une hormone naturelle dans votre corps. Les décongestionnants agissent sur le nez bouché ou congestionné, mais ne doivent être pris que pendant une courte période. Ces médicaments existent sous différentes formes et dosages, certains en vente libre, d’autres uniquement sur ordonnance. 

Les antihistaminiques et les stéroïdes peuvent être efficaces à titre préventif; essayez de les prendre quelques semaines avant la saison des pollens de graminées pour minimiser les symptômes du rhume des foins. 

Traitement à long terme des symptômes de l’allergie aux graminées

Il existe un traitement qui peut réellement modifier l’évolution de votre affection. Il se présente sous la forme d’injections régulières (immunothérapie sous-cutanée) pendant plusieurs années. Ou encore sous forme de comprimés à prendre sous la langue (immunothérapie sublinguale), là aussi pendant plusieurs années. Ces petites doses répétées de l’allergène apprennent à votre système immunitaire à ne pas réagir aussi fortement. C’est une forme de désensibilisation.

Des études ont démontré que l’immunothérapie contre un type de graminées peut réduire les allergies aux espèces apparentées. Les effets durables varient d’une personne à l’autre. Mais l’objectif est que le pollen de graminées ne provoque que des symptômes légers, voire aucun.  

Vous souhaitez en savoir plus sur les injections ou les comprimés contre les allergies? Nous pouvons vous aider à trouver un allergologue, puis vous pouvez demander une recommandation à votre médecin de famille.

Partagez votre histoire

Si vous avez lu jusqu’à la fin de cet article, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Avez-vous essayé l’un des conseils que nous vous avons suggérés? Ou en avez-vous un de votre cru que vous aimeriez partager avec d’autres personnes? Rendez-vous sur notre page Facebook ou Instagram ou envoyez-nous un courriel et partagez votre histoire.