Avoir plusieurs allergies

Nous aimerions pouvoir dire que vous ne pouvez être allergique qu’à une seule chose. Une seule. Que votre corps prend une décision et ne la change plus jamais. Ou au moins que vous ne pouvez avoir qu’une seule allergie à la fois. Mais cela ne fonctionne pas comme ça lorsque vous avez un système immunitaire hyperactif.

What is hayfever?

Avoir plusieurs allergies

Nous aimerions pouvoir dire que vous ne pouvez être allergique qu’à une seule chose. Une seule. Que votre corps prend une décision et ne la change plus jamais. Ou au moins que vous ne pouvez avoir qu’une seule allergie à la fois. Mais cela ne fonctionne pas comme ça lorsque vous avez un système immunitaire hyperactif.

Nous allons expliquer ce qui se passe lorsque les symptômes d’allergie semblent avoir plus d’un déclencheur. Vous découvrirez également quels sont les traitements disponibles si vous avez plusieurs allergies.

Comment commencent les allergies multiples?

La première étape du développement d’une allergie est la sensibilisation. Vous respirez le pollen d’une plante inconnue, vous caressez un chien ou vous mangez un aliment pour la première fois et votre corps se met en état d’alerte. Votre système immunitaire serre les poings et est prêt à se battre sans même que vous le sachiez. Il commence à produire des anticorps immunoglobuline E (IgE) propres à chaque déclencheur. La prochaine fois que vous entrerez en contact avec cette substance, vous pourriez avoir une réaction allergique.

Votre système immunitaire continue à se développer tout au long de votre vie, au fur et à mesure que vous rencontrez de nouvelles menaces réelles ou, comme dans le cas d’une allergie, quelque chose de normalement inoffensif. Cela signifie que vous pouvez développer de nouvelles allergies au fil du temps.

Avoir plusieurs allergies

Nous allons expliquer ce qui se passe lorsque les symptômes d’allergie semblent avoir plus d’un déclencheur. Vous découvrirez également quels sont les traitements disponibles si vous avez plusieurs allergies.

Comment commencent les allergies multiples?

La première étape du développement d’une allergie est la sensibilisation. Vous respirez le pollen d’une plante inconnue, vous caressez un chien ou vous mangez un aliment pour la première fois et votre corps se met en état d’alerte. Votre système immunitaire serre les poings et est prêt à se battre sans même que vous le sachiez. Il commence à produire des anticorps immunoglobuline E (IgE) propres à chaque déclencheur. La prochaine fois que vous entrerez en contact avec cette substance, vous pourriez avoir une réaction allergique.

Votre système immunitaire continue à se développer tout au long de votre vie, au fur et à mesure que vous rencontrez de nouvelles menaces réelles ou, comme dans le cas d’une allergie, quelque chose de normalement inoffensif. Cela signifie que vous pouvez développer de nouvelles allergies au fil du temps.

Si vous souffrez de plusieurs allergies, vous n’êtes pas seul dans cette situation. Plus de la moitié des personnes allergiques sont sensibilisées à plus d’un allergène potentiel.

La plupart des personnes souffrant d’allergies sont « polysensibilisées »

Si vous souffrez de plusieurs allergies, vous n’êtes pas seul dans cette situation. Plus de la moitié des personnes allergiques sont sensibilisées à plus d’un allergène potentiel.

Dans le domaine médical, on parle de « polysensibilisation ». La « monosensibilisation » signifie que votre corps ne réagit qu’à un seul allergène. Le préfixe « poly » vient de l’ancien grec et signifie « plusieurs », tandis que le préfixe « mono » signifie « un ».

La sensibilisation n’entraîne pas toujours des symptômes d’allergie. Mais il est possible que ça arrive. Et si vous avez des symptômes d’allergie causés par plus d’un déclencheur, vous êtes polyallergique. Un mot raffiné pour une affection très désagréable, n’est-ce pas?

Si vous souffrez de plusieurs allergies, vous n’êtes pas seul dans cette situation. Plus de la moitié des personnes allergiques sont sensibilisées à plus d’un allergène potentiel.

Votre système immunitaire continue à se développer tout au long de votre vie, au fur et à mesure que vous rencontrez de nouvelles menaces réelles ou, comme dans le cas d’une allergie, quelque chose de normalement inoffensif. Cela signifie que vous pouvez développer de nouvelles allergies au fil du temps.

La plupart des personnes souffrant d’allergies sont « polysensibilisées »

Si vous souffrez de plusieurs allergies, vous n’êtes pas seul dans cette situation. Plus de la moitié des personnes allergiques sont sensibilisées à plus d’un allergène potentiel.

Dans le domaine médical, on parle de « polysensibilisation ». La « monosensibilisation » signifie que votre corps ne réagit qu’à un seul allergène. Le préfixe « poly » vient de l’ancien grec et signifie « plusieurs », tandis que le préfixe « mono » signifie « un ».

La sensibilisation n’entraîne pas toujours des symptômes d’allergie. Mais il est possible que ça arrive. Et si vous avez des symptômes d’allergie causés par plus d’un déclencheur, vous êtes polyallergique. Un mot raffiné pour une affection très désagréable, n’est-ce pas?

Seuil des symptômes d’allergie

L’allergie est différente pour chacun, y compris la quantité d’allergènes nécessaires pour déclencher les symptômes. Vous pouvez avoir plusieurs allergies, mais ne ressentir que des symptômes légers, voire aucun, jusqu’à ce que vous vous retrouviez en présence de tous vos déclencheurs en même temps.

Par exemple, la saison pollinique pourrait être un moment décisif si vous souffrez d’allergies pluriannuelles de faible intensité. Votre système pompe peut-être des anticorps IgE tout au long de l’année parce que vous réagissez aux squames d’animaux, aux acariens de la poussière ou à la moisissure, mais pas assez pour que vous vous sentiez affecté. Puis la saison pollinique arrive et les niveaux d’allergènes plus élevés poussent votre système immunitaire à ses limites. Il libère des produits chimiques comme l’histamine, ce qui cause des éternuements et des démangeaisons.

Logiquement, vous pourriez penser que vous êtes allergique au pollen et ne pas savoir que l’exposition à d’autres déclencheurs tout au long de l’année contribue à votre malheur.

Réactions croisées: des déclencheurs d’allergie qui se déclenchent mutuellement

Il est possible de réagir à un allergène que vous n’avez jamais rencontré auparavant parce que l’une de ses protéines est très similaire à l’un de vos déclencheurs. C’est ce qu’on appelle une « réaction croisée ».

Des réactions croisées peuvent se produire avec différentes plantes. Par exemple, vous pourriez être allergique au pollen d’aulnes et avoir le rhume des foins à cause du bouleau, de l’hêtre et du chêne. 

Qu’est-ce que le rhume
des foins exactement?

Réactions croisées: des déclencheurs d’allergie qui se déclenchent mutuellement

Il est possible de réagir à un allergène que vous n’avez jamais rencontré auparavant parce que l’une de ses protéines est très similaire à l’un de vos déclencheurs. C’est ce qu’on appelle une « réaction croisée ».

Des réactions croisées peuvent se produire avec différentes plantes. Par exemple, vous pourriez être allergique au pollen d’aulnes et avoir le rhume des foins à cause du bouleau, de l’hêtre et du chêne. Et si vous réagissez à un type de pollen de graminées, il est courant d’être sensible au pollen d’autres types. La fléole des prés, par exemple, est semblable à d’autres herbes communes, notamment : la flouve, la patte de lièvre (dactyle aggloméré), l’ivraie vivace, la fétuque des prés, le pâturin des prés (foin à vaches) et l’agrostide blanche.

Pour la même raison, les personnes souffrant d’allergies respiratoires peuvent aussi avoir des réactions croisées lorsqu’elles mangent certains aliments : La protéine présente dans les aliments est très semblable à l’allergène. C’est ce qu’on appelle le « syndrome pollen-aliment » ou le syndrome d’allergie orale.

Qu’est-ce que le rhume
des foins exactement?

Et si vous réagissez à un type de pollen de graminées, il est courant d’être sensible au pollen d’autres types. La fléole des prés, par exemple, est semblable à d’autres herbes communes, notamment : la flouve, la patte de lièvre (dactyle aggloméré), l’ivraie vivace, la fétuque des prés, le pâturin des prés (foin à vaches) et l’agrostide blanche.

Pour la même raison, les personnes souffrant d’allergies respiratoires peuvent aussi avoir des réactions croisées lorsqu’elles mangent certains aliments : La protéine présente dans les aliments est très semblable à l’allergène. C’est ce qu’on appelle le « syndrome pollen-aliment » ou le syndrome d’allergie orale.

Par exemple, si vous êtes allergique au pollen d’herbe à poux, vous pourriez avoir une réaction locale légère dans la bouche, la gorge, les lèvres ou le visage lorsque vous mangez du cantaloup, du melon miel, du melon d’eau, une banane, du concombre, des pommes de terre blanches et des courgettes. 

Si vous présentez des symptômes lorsque vous mangez certains aliments, vous devriez en parler à votre professionnel de la santé au cas où vous souffriez d’une allergie alimentaire plus grave. Une telle allergie pourrait causer une anaphylaxie et mettre votre vie en danger.

Par exemple, si vous êtes allergique au pollen d’herbe à poux, vous pourriez avoir une réaction locale légère dans la bouche, la gorge, les lèvres ou le visage lorsque vous mangez du cantaloup, du melon miel, du melon d’eau, une banane, du concombre, des pommes de terre blanches et des courgettes. 

Si vous présentez des symptômes lorsque vous mangez certains aliments, vous devriez en parler à votre professionnel de la santé au cas où vous souffriez d’une allergie alimentaire plus grave. Une telle allergie pourrait causer une anaphylaxie et mettre votre vie en danger.

Est-ce que le fait d’avoir plus d’une allergie aggravera mes symptômes?

Votre système immunitaire mène plusieurs batailles à la fois, et vos symptômes peuvent donc être plus graves.

L’inflammation et d’autres symptômes peuvent être plus intenses. Cela peut avoir des conséquences sur d’autres aspects de votre vie. Un nez très bouché empêche de passer une bonne nuit de sommeil et a des répercussions sur la façon dont vous vous sentez pendant la journée. Cela peut rendre la concentration plus difficile. Les symptômes peuvent même contribuer à la dépression et à l’anxiété.

Qui mène?

Répondez à notre questionnaire simple pour connaître l’impact réel de vos symptômes sur votre vie.

Qui mène?

Répondez à notre questionnaire simple pour connaître l’impact réel de vos symptômes sur votre vie.

Aurai-je besoin d’une armoire remplie de médicaments contre les allergies?

Si vous ne pouvez pas éviter ce qui déclenche votre allergie, des médicaments comme des antihistaminiques et des corticostéroïdes peuvent aider à soulager temporairement vos symptômes, que vous n’ayez qu’une seule allergie ou que vous en ayez plusieurs. Après tout, il s’agit de la même réponse immunitaire.

L’antihistaminique bloque l’histamine qui provoque l’inflammation à l’origine de l’éruption cutanée, des éternuements, de la toux, de l’écoulement nasal, et des démangeaisons et des larmoiements oculaires. Les corticostéroïdes imitent une hormone naturelle de votre corps et sont également anti-inflammatoires.

Ces deux médicaments contre les allergies sont disponibles sous différentes formes et avec différentes concentrations. Votre professionnel de la santé peut vous aider à trouver celui qui vous convient le mieux. Vous pouvez également demander conseil à votre pharmacien sur les options offertes en vente libre.

Puis-je recevoir une immunothérapie contre plusieurs allergies?

Comme nous l’avons déjà mentionné, lorsque vous souffrez de plusieurs allergies, elles peuvent se combiner les unes aux autres, rendant difficile de maîtriser les symptômes. Les antihistaminiques et les corticostéroïdes pourraient ne plus être suffisants. C’est là que l’immunothérapie allergénique pourrait entrer en jeu.

L’immunothérapie allergénique peut être un moment décisif dans le contrôle de vos allergies. Au fil des mois ou des années, de petites doses régulières d’un allergène désensibilisent votre organisme. Ces doses peuvent être administrées sous forme d’injections (vous avez peut-être entendu parler d’« hyposensibilisation ») ou de comprimés sous la langue. Le traitement entraîne votre système immunitaire à ne plus réagir ou, du moins, à ne pas réagir aussi fortement. Cela peut réduire vos symptômes d’allergie et donc la quantité de médicaments dont vous avez besoin.

Il existe des traitements d’immunothérapie allergénique conçus pour des déclencheurs spécifiques, comme des types de pollens, les acariens, les chats ou les chiens. Votre professionnel de la santé trouvera la solution qui vous convient le mieux.

How does allergy immunotherapy for multiple allergies work?

There are different options for tackling multiple allergies with immunotherapy. Some treatment routines will target many triggers at the same time. That’s one way to go. Another would be to pick relevant allergens, which is an efficient and well-documented approach.

Cross-reactions between different allergens can be an absolute pain, meaning lots of other triggers make trouble for you too. But there is an upside when it comes to allergy immunotherapy: Target the right allergen and you can solve a bunch of problems at once. That’s the principle of single-allergen immunotherapy.

This approach uses one allergen to reduce the symptoms caused by many. For example, studies have shown that immunotherapy with the pollen from one species of grass is effective in treating people sensitized to several species. This is because these pollens’ molecular structure is similar. So the treatment also desensitizes your body to that type of allergen.

Could immunotherapy
be for you?

Comment l’immunothérapie allergénique fonctionne-t-elle dans les cas d’allergies multiples?

Il existe différentes options d’immunothérapie pour traiter les allergies multiples. Certaines méthodes de traitement ciblent plusieurs déclencheurs en même temps. C’est une façon de procéder. Une autre solution consisterait à choisir des allergènes appropriés, ce qui est une approche efficace et bien documentée.

L’immunothérapie
pourrait-elle vous convenir?

Comment l’immunothérapie allergénique fonctionne-t-elle dans les cas d’allergies multiples?

Il existe différentes options d’immunothérapie pour traiter les allergies multiples. Certaines méthodes de traitement ciblent plusieurs déclencheurs en même temps. C’est une façon de procéder. Une autre solution consisterait à choisir des allergènes appropriés, ce qui est une approche efficace et bien documentée.

Les réactions croisées entre différents allergènes peuvent être très gênantes. Ça veut dire que beaucoup d’autres déclencheurs vous causent aussi des problèmes. Mais il y a un côté positif à l’immunothérapie allergénique : ciblez le bon allergène et vous pouvez résoudre un tas de problèmes en même temps. C’est le principe de l’immunothérapie à allergène unique.

Cette approche utilise un allergène pour réduire les symptômes causés par plusieurs. Par exemple, des études ont démontré que l’immunothérapie avec le pollen d’une espèce de graminée est efficace pour traiter les personnes sensibilisées à plusieurs espèces.

L’immunothérapie
pourrait-elle vous convenir?

Starting with the allergy causing the most trouble can have a positive impact not only on those particular symptoms but also on the other allergies. Scientists have discovered that immunotherapy for dust mite allergy can help people who also react to pollen. Afterwards you should have fewer symptoms all year round including pollen season, and rely on allergy meds much less.

Les réactions croisées entre différents allergènes peuvent être très gênantes. Ça veut dire que beaucoup d’autres déclencheurs vous causent aussi des problèmes. Mais il y a un côté positif à l’immunothérapie allergénique : ciblez le bon allergène et vous pouvez résoudre un tas de problèmes en même temps. C’est le principe de l’immunothérapie à allergène unique.

Cette approche utilise un allergène pour réduire les symptômes causés par plusieurs. Par exemple, des études ont démontré que l’immunothérapie avec le pollen d’une espèce de graminée est efficace pour traiter les personnes sensibilisées à plusieurs espèces. C’est parce que la structure moléculaire de ces pollens est similaire. Le traitement désensibilise également votre corps à ce type d’allergène.

Commencer par l’allergie qui cause le plus de problèmes peut avoir un impact positif non seulement sur ces symptômes particuliers, mais aussi sur les autres allergies. Les scientifiques ont découvert que l’immunothérapie contre l’allergie aux acariens peut aider les personnes qui réagissent également au pollen. Après avoir suivi ce programme, vous devriez avoir moins de symptômes tout au long de l’année, y compris pendant la saison pollinique, et avoir beaucoup moins recours aux médicaments contre les allergies.

C’est parce que la structure moléculaire de ces pollens est similaire. Le traitement désensibilise également votre corps à ce type d’allergène.

Commencer par l’allergie qui cause le plus de problèmes peut avoir un impact positif non seulement sur ces symptômes particuliers, mais aussi sur les autres allergies. Les scientifiques ont découvert que l’immunothérapie contre l’allergie aux acariens peut aider les personnes qui réagissent également au pollen. Après avoir suivi ce programme, vous devriez avoir moins de symptômes tout au long de l’année, y compris pendant la saison pollinique, et avoir beaucoup moins recours aux médicaments contre les allergies.

Ne jouez pas aux devinettes: passez un test d’allergie

La seule façon de découvrir avec certitude ce qui cause la réaction excessive de votre système immunitaire est de passer un test d’allergie. Votre professionnel de la santé sera alors en mesure de vous dire quel traitement vous convient le mieux et de vous aider tout au long du processus.

Un test d’allergie peut aider à découvrir les allergies sous-jacentes. De cette façon, vous pouvez réduire votre exposition à des déclencheurs précis, ce qui pourrait contribuer à vous maintenir sous le seuil des symptômes d’allergie.

Et si l’immunothérapie allergénique est la voie qui vous convient, votre professionnel de la santé peut utiliser les résultats du test pour obtenir une image claire du profil de vos déclencheurs et mettre au point un plan de traitement adapté à votre cas.

Trouver un allergologue

Demandez à votre médecin de famille de vous orienter vers un spécialiste des allergies près de chez vous.

Trouver un allergologue

Demandez à votre médecin de famille de vous orienter vers un spécialiste des allergies près de chez vous.

Nous sommes là pour vous aider

Avez-vous trouvé cet article utile? Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Dites-nous si vous avez besoin de renseignements supplémentaires ou différents. Rendez-vous sur notre page Facebook ou envoyez-nous un courriel et partagez votre histoire sur la gestion des allergies multiples.