Symptômes d’allergies

Cet article explique la manière de déterminer si vous présentez une réaction allergique. Nous y présentons quelques-uns des symptômes les plus courants des allergies: larmoiement, nez bouché, essoufflement et éruptions cutanées. La façon dont vous vivez l’allergie vous est personnelle et dépend en partie de votre déclencheur. Nous avons donc enrichi cet article de liens avec des renseignements sur des allergies spécifiques. Et les options de traitement, bien sûr. Il y a de quoi faire.

What is hayfever?

 Rashes, sneezes, coughs and wheezes, an allergist uses a tablet to explain the symptoms of allergies to the patient

Symptômes d’allergies

Cet article explique la manière de déterminer si vous présentez une réaction allergique. Nous y présentons quelques-uns des symptômes les plus courants des allergies: larmoiement, nez bouché, essoufflement et éruptions cutanées. La façon dont vous vivez l’allergie vous est personnelle et dépend en partie de votre déclencheur. Nous avons donc enrichi cet article de liens avec des renseignements sur des allergies spécifiques. Et les options de traitement, bien sûr. Il y a de quoi faire. 

Symptômes d’allergies : Les noms que leur donnent le docteur

La plupart des gens ont entendu parler du rhume des foins et de l’urticaire. Et qui ne tousse pas? Commençons donc par lister les noms médicaux de certains symptômes courants des allergies. Cela vous aidera à décoder les renseignements qui accompagnent tout médicament contre les allergies. 

La plupart des gens ont entendu parler du rhume des foins et de l’urticaire. Et qui ne tousse pas? Commençons donc par lister les noms médicaux de certains symptômes courants des allergies. Cela vous aidera à décoder les renseignements qui accompagnent tout médicament contre les allergies. 

  • Rhinite allergique : Un nez bouché, qui coule et des éternuements. La rhinite allergique saisonnière, également appelée rhume des foins, est liée aux allergènes extérieurs tels que le pollen. La rhinite allergique perannuelle signifie que les symptômes peuvent être présents toute l’année. Ils se produisent à l’intérieur en raison d’allergènes, comme les acariens.

Symptômes d’allergies

 Rashes, sneezes, coughs and wheezes, an allergist uses a tablet to explain the symptoms of allergies to the patient

SSymptômes d’allergies : Les noms que leur donnent le docteur

La plupart des gens ont entendu parler du rhume des foins et de l’urticaire. Et qui ne tousse pas? Commençons donc par lister les noms médicaux de certains symptômes courants des allergies. Cela vous aidera à décoder les renseignements qui accompagnent tout médicament contre les allergies.

  • Rhinite allergique : Un nez bouché, qui coule et des éternuements. La rhinite allergique saisonnière, également appelée rhume des foins, est liée aux allergènes extérieurs tels que le pollen. La rhinite allergique perannuelle signifie que les symptômes peuvent être présents toute l’année. Ils se produisent à l’intérieur en raison d’allergènes, comme les acariens.
  • Conjonctivite allergique : Irritation à l’intérieur de vos paupières et à la surface des yeux, ce qui les rend irritées, rouges et larmoyantes.
  • Rhinoconjonctivite allergique : Éternuements, nez bouché et nez qui coule, yeux rouges et larmoyants qui démangent et brûlent.
  • Symptômes des voies respiratoires inférieures : toux, essoufflement, serrement de la poitrine et respiration sifflante
  • Dermatite atopique : Affection chronique ou récurrente, également connue sous le nom d’eczéma, qui se manifeste par des démangeaisons, une sécheresse, des craquelures et des douleurs de peau.
  • Réactions cutanées : Urticaire, œdème de Quincke (enflure) ou démangeaisons.
  • Réactions intestinales (allergie alimentaire) : Nausées, vomissements, ballonnements et diarrhée. 
  • Conjonctivite allergique : Irritation à l’intérieur de vos paupières et à la surface des yeux, ce qui les rend irritées, rouges et larmoyantes.
  • Rhinoconjonctivite allergique: Éternuements, nez bouché et nez qui coule, yeux rouges et larmoyants qui démangent et brûlent.
  • Symptômes des voies respiratoires inférieures: toux, essoufflement, serrement de la poitrine et respiration sifflante
  • Dermatite atopique: Affection chronique ou récurrente, également connue sous le nom d’eczéma, qui se manifeste par des démangeaisons, une sécheresse, des craquelures et des douleurs de peau.
  • Réactions cutanées: Urticaire, œdème de Quincke (enflure) ou démangeaisons.
  • Réactions intestinales (allergie alimentaire): Nausées, vomissements, ballonnements et diarrhée. 
Wearing a vintage gas mask is a bit extreme but avoiding pollen and hay fever symptoms can be a challenge in spring

Les symptômes du rhume des foins
sont loin d’être amusants

Quelles sont les causes des symptômes d’allergies?

Les symptômes d’allergie sont le signe extérieur que votre corps tente de combattre une menace. Ou du moins, quelque chose qu’il pense être une menace. Il peut s’agir de pollen, de cacahuètes ou d’une autre substance inoffensive pour la plupart des gens.  

Les humains sont confrontés à de nombreuses menaces réelles, comme les virus, les bactéries, les parasites, etc. C’est la raison pour laquelle votre corps a développé une protection naturelle. Votre système immunitaire est toujours sur ses gardes. Il fabrique des anticorps à base d’immunoglobulines spécifiques (IgE) chaque fois que vous rencontrez une menace. Ces anticorps envoient de l’histamine et des globules blancs pour débusquer tout intrus. Votre système immunitaire réagit de la même manière lorsque vous entrez en contact avec un allergène. Il s’agit d’une réaction allergique. 

Le port d’un masque à gaz rétro est un peu extrême, mais éviter les symptômes de l’allergie au pollen et du rhume des foins peut être un défi au printemps.

Les symptômes du rhume des
foins sont loin d’être amusants

Quelles sont les causes des symptômes d’allergies?

Les symptômes d’allergie sont le signe extérieur que votre corps tente de combattre une menace. Ou du moins, quelque chose qu’il pense être une menace. Il peut s’agir de pollen, de cacahuètes ou d’une autre substance inoffensive pour la plupart des gens.  

Les humains sont confrontés à de nombreuses menaces réelles, comme les virus, les bactéries, les parasites, etc. C’est la raison pour laquelle votre corps a développé une protection naturelle. Votre système immunitaire est toujours sur ses gardes. Il fabrique des anticorps à base d’immunoglobulines spécifiques (IgE) chaque fois que vous rencontrez une menace. Ces anticorps envoient de l’histamine et des globules blancs pour débusquer tout intrus. Votre système immunitaire réagit de la même manière lorsque vous entrez en contact avec un allergène. Il s’agit d’une réaction allergique.

Les symptômes d’allergies sont-ils permanents?

Parfois, ils le sont. Parfois pas. L’allergie est complexe, mais il y a quelques éléments connus. Par exemple, votre système immunitaire commence à se développer dans l’utérus4 et il continue à s’adapter aux nouvelles menaces tout au long de votre vie. C’est la raison pour laquelle les bébés peuvent avoir des réactions allergiques qui disparaîtront plus tard. Et pourquoi les adultes peuvent commencer à avoir des réactions allergiques ou voir leurs symptômes d’allergies changer.

Votre système immunitaire vous est propre (évidemment). Cependant, les scientifiques ont trouvé un modèle dans la façon dont les conditions allergiques évoluent souvent. Ils ont tendance à toucher d’abord la peau, puis l’estomac et enfin les voies respiratoires.

Symptômes d’allergies : 3 déclencheurs courants

De nombreuses substances ordinaires avec lesquelles vous entrez en contact tous les jours peuvent déclencher une réaction allergique. Les allergènes mentionnés dans cet article se répartissent en trois groupes : 

Symptômes causés par les allergènes respiratoires

Allergènes respiratoires : Le pollen, les acariens, les squames d’animaux ou les moisissures peuvent tous vous donner l’impression d’avoir un rhume. C’est la rhinite allergique, ne l’oubliez pas.  

Symptômes d’allergie causés par les aliments

Nourriture : Diarrhée, ballonnements, réactions cutanées et démangeaisons. Dans les cas graves, vous pourriez faire une réaction allergique potentiellement mortelle. 

Symptômes d’allergie causés par le venin d’insecte

Venin d’insecte : Douleur, rougeur, enflure, bouffée de chaleur, urticaire et démangeaisons. Peut même provoquer une réaction allergique potentiellement mortelle. 

Les symptômes des allergies peuvent-ils être graves?

La plupart des personnes allergiques présentent généralement des symptômes légers ou modérés. Par contre, des réactions graves sont possibles. Vous avez peut-être entendu parler de l’anaphylaxie. Cette condition peut mettre la vie en danger. Voici la liste des symptômes à surveiller :

  • Réactions cutanées, notamment urticaire, démangeaisons et rougeurs ou pâleur de la peau
  • Baisse de la pression sanguine (hypotension)
  • Constriction des voies respiratoires et enflure de la langue ou de la gorge, ce qui peut causer une respiration sifflante ou une difficulté à respirer
  • Pouls faible et rapide
  • Nausées, vomissements ou diarrhée
  • Étourdissements ou évanouissement

Les symptômes graves de l’allergie sont plus fréquents avec certains déclencheurs. Ceux-ci comprennent les médicaments, les aliments, les piqûres d’insectes et le latex.

Quand faut-il s’attendre à des symptômes d’allergies?

Les allergies intérieures ont tendance à être moins dépendantes du calendrier. Elles peuvent causer des problèmes à tout moment, c’est pourquoi elles sont dites perannuelles ou persistantes. Mais les allergies saisonnières comme celles dûes au pollen atteignent leur apogée pendant certains mois de l’année.

  • Symptômes d’allergies saisonnières 

L’allergie au pollen des arbres est la première des allergies saisonnières à déclencher les symptômes du rhume des foins, souvent très tôt dans l’année. L’allergie au pollen de graminées arrive ensuite au printemps et en été. L’allergie à l’herbe à poux et autres mauvaises herbes se manifestent à l’automne.  

  • Symptômes d’allergie perannuelle ou persistante  

Les allergies aux acariens, aux animaux domestiques et aux aliments sont des allergies perannuelles ou persistantes. Elles peuvent se produire à tout moment de l’année. Bien que l’allergie aux acariens puisse être pire pendant les mois les plus frais. L’allumage du chauffage central fait souvent remonter les allergènes.

Qu’est-ce que le seuil des symptômes d’allergie?

Le système immunitaire de chacun est différent. Vous pouvez commencer à éternuer lorsque les taux d’allergènes sont faibles. C’est votre seuil de symptômes d’allergie. Ou encore, vous pouvez avoir plusieurs allergies et n’avoir qu’une réaction légère (voire aucune) jusqu’à ce que vous rencontriez tous vos déclencheurs en même temps. Les anticorps IgE agissent discrètement toute l’année, en réagissant aux squames de chat ou de chien, aux acariens ou aux moisissures. La saison pollinique arrive et les niveaux d’allergènes plus élevés poussent votre système immunitaire à ses limites. Et maintenant, vous avez des symptômes d’allergies. 

Symptômes d’allergies dus à des réactions croisées

Une autre protéine allergène peut ressembler tellement à votre déclencheur qu’elle met également votre système immunitaire en alerte maximale. Cela se produit avec le pollen des arbres, des mauvaises herbes et des graminées. Ainsi, les personnes allergiques au bouleau peuvent souffrir de rhinite allergique au pollen d’aulne, de noisetier, de charme et de chêne, ainsi que d’armoise et de graminées. Ce n’est pas leur allergie principale, mais une réaction croisée.

Un homme en tenue de travail se mouche à son bureau. Les symptômes de l’allergie aux acariens l’empêchent de se concentrer sur son travail.

Symptômes d’allergie
aux acariens

Symptômes d’allergies dus à des réactions croisées

Une autre protéine allergène peut ressembler tellement à votre déclencheur qu’elle met également votre système immunitaire en alerte maximale. Cela se produit avec le pollen des arbres, des mauvaises herbes et des graminées. Ainsi, les personnes allergiques au bouleau peuvent souffrir de rhinite allergique au pollen d’aulne, de noisetier, de charme et de chêne, ainsi que d’armoise et de graminées. Ce n’est pas leur allergie principale, mais une réaction croisée.

Les allergies au pollen peuvent également donner lieu à des symptômes légers et localisés lorsque vous mangez certains fruits, légumes, épices et noix. Par exemple, l’herbe à poux entraîne des réactions croisées avec les cantaloups. C’est le « syndrome pollen-aliment » ou le syndrome d’allergie orale.  

Les protéines des allergènes d’acariens et de crustacés sont similaires. Tout comme les squames de chat et de porc. Ces deux réactions croisées sont rares, mais elles peuvent provoquer des symptômes graves. Demandez à être orienté vers un allergologue pour obtenir des conseils, un diagnostic ou un traitement si cela se produit. Faites de même si vous avez une réaction quelconque à l’ingestion de cacahuètes, de noix ou de soya.

Diagnostic des symptômes d’allergies

Le fait de connaître vos symptômes d’allergie aide votre médecin de famille à décider s’il doit vous orienter vers un allergologue pour un diagnostic.. De nombreuses personnes utilisent un journal des allergies pour suivre les effets sur leur santé. Les renseignements à fournir peuvent être la fréquence de vos symptômes. Aussi, ce que vous faites et où vous êtes lorsqu’ils commencent. Et ce que vous pensez qui pourrait en être la cause.  

Un test cutané ou un test de dépistage sanguin d’allergie peut être nécessaire pour réduire le nombre de déclencheurs possibles. L’allergie étant souvent héréditaire, vous pouvez demander à votre enfant de passer un test s’il présente également des symptômes.

Plusieurs choses vous font éternuer?

Symptômes d’allergies : options de traitement

Votre médecin de famille ou votre allergologue vous trouvera un plan de traitement approprié. Voici quelques questions pour vous aider à entamer cette conversation :

  • Comment les allergies affecteront-elles ma vie quotidienne (travail, maison, vie sociale et exercice)?
  • Comment puis-je maîtriser mes symptômes d’allergie?
  • Pouvez-vous m’aider à éviter mon allergène?
  • Quels médicaments suggérez-vous pour mes symptômes d’allergie?
  • Le cas échéant, comment puis-je gérer mon allergie avec d’autres problèmes médicaux?

Les antihistaminiques et les corticostéroïdes peuvent vous aider en cas de nez bouché, de larmoiement, de démangeaisons, etc. Un grand nombre de ces médicaments sont en vente libre. D’autres auront besoin d’une ordonnance. Ces médicaments peuvent également fonctionner comme une mesure préventive prise avant d’entrer en contact avec votre déclencheur.  

Que faire en cas de réaction allergique grave?

Les personnes à risque d’anaphylaxie gardent généralement un stylo d’adrénaline ou un auto-injecteur à portée de main à tout moment. L’adrénaline est un traitement de choc immédiat qui permet de contrer une réaction grave. En fait, il est conseillé d’emporter deux stylos. Vous devez également indiquer à votre famille comment les utiliser au cas où vous auriez besoin de leur aide.

L’anaphylaxie peut frapper très rapidement et constitue toujours une urgence. Appelez une ambulance si vous reconnaissez les symptômes graves d’allergie décrits ci-dessus.

Rééduquer le système immunitaire pour réduire les symptômes des allergies.

Seule L’immunothérapie peut soulager les symptômes d’allergie à long terme. L’allergologue pourra vous dire si cela vous convient et vous aidera dans votre démarche.  

Un traitement complet par immunothérapie prend environ trois à cinq ans. Il agit en ciblant la cause profonde de votre allergie. Des doses répétées et contrôlées de votre déclencheur apprennent progressivement à votre système immunitaire à ne plus considérer la substance comme une menace. Cela peut stopper ou réduire considérablement vos symptômes d’allergie. Imaginez cela, plus de toux ou d’éternuements, de nez qui coule, de mucus au fond de la gorge...

Partagez votre histoire

Si vous avez lu jusqu’à la fin de cet article, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Avons-nous répondu à vos questions sur les symptômes des allergies suggérées? Ou bien avez-vous d’autres questions? Rendez-vous sur notre page Facebook ou Instagram ou envoyez-nous un courriel et partagez votre histoire.