Médicaments contre les allergies

Un peu plus de 8 millions de Canadiens ont des allergies diagnostiquées après un test d’allergie. Ce chiffre vertigineux (ou qui provoque des démangeaisons) représente 27,3 % de la population. Si vous êtes l’un d’entre eux, il y a de fortes chances que vous ayez expérimenté certains des médicaments contre les allergies disponibles. Mais probablement pas tous.

What is hayfever?

Armoire de salle de bains avec une croix blanche sur un cercle vert menthe sur la porte entrouverte, prête à contenir vos médicaments contre les allergies

Médicaments contre les allergies

Un peu plus de 8 millions de Canadiens ont des allergies diagnostiquées après un test d’allergie. Ce chiffre vertigineux (ou qui provoque des démangeaisons) représente 27,3 % de la population. Si vous êtes l’un d’entre eux, il y a de fortes chances que vous ayez expérimenté certains des médicaments contre les allergies disponibles. Mais probablement pas tous.

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ce qui est disponible.

Soulager les symptômes d’allergies ou prendre des médicaments antiallergiques à long terme?

Les médicaments contre les allergies sont classés en deux catégories : ceux qui visent à soulager les symptômes et les immunothérapies. Les agents d’atténuation de symptômes peuvent vous aider à vous sentir mieux. Mais vous devrez probablement les reprendre lorsque vous respirerez davantage de pollen, des acariens ou de squames d’animaux. L’immunothérapie allergénique est un traitement à long terme. L’objectif est que les symptômes d’allergie disparaissent ou qu’ils soient beaucoup plus légers. L’immunothérapie cible l’allergie sous-jacente en reprogrammant votre système immunitaire. Elle lui apprend à voir les substances inoffensives pour ce qu’elles sont réellement : inoffensives et non pas une menace.

Conseils sur les médicaments contre les allergies

Médicaments contre les allergies

Armoire de salle de bains avec une croix blanche sur un cercle vert menthe sur la porte entrouverte, prête à contenir vos médicaments contre les allergies

Poursuivez votre lecture pour en savoir plus sur ce qui est disponible.

Soulager les symptômes d’allergies ou prendre des médicaments antiallergiques à long terme?

Les médicaments contre les allergies sont classés en deux catégories : ceux qui visent à soulager les symptômes et les immunothérapies. Les agents d’atténuation de symptômes peuvent vous aider à vous sentir mieux. Mais vous devrez probablement les reprendre lorsque vous respirerez davantage de pollen, des acariens ou de squames d’animaux. L’immunothérapie allergénique est un traitement à long terme. L’objectif est que les symptômes d’allergie disparaissent ou qu’ils soient beaucoup plus légers. L’immunothérapie cible l’allergie sous-jacente en reprogrammant votre système immunitaire. Elle lui apprend à voir les substances inoffensives pour ce qu’elles sont réellement : inoffensives et non pas une menace.

Conseils sur les médicaments contre les allergies

Parlez-en à votre médecin pour savoir quel traitement pourrait vous convenir. Tous les types de médicaments contre les allergies ne conviennent pas à tout le monde. Votre âge et la gravité de votre allergie sont des facteurs à prendre en compte. Tout comme les autres traitements que vous pouvez actuellement suivre.

Une visite à la pharmacie pour obtenir des conseils et des produits en vente libre peut suffire en cas d’allergies légères ou de démangeaisons occasionnelles du nez ou des yeux. Les médicaments plus puissants pour soulager les symptômes doivent être prescrits par un médecin. De plus, vous devez toujours demander l’avis d’un médecin avant de donner à un enfant un médicament contre les allergies.

Antihistaminique: le premier médicament contre les allergies

L’antihistaminique est l’un des médicaments les plus courants pour soulager les symptômes de l’allergie. Depuis plus de 75 ans, il aide les gens à gérer les symptômes d’allergies tels que l’écoulement nasal et les yeux qui piquent et larmoient. L’antihistaminique bloque l’histamine libérée lorsque votre corps se sent agressé. L’histamine est une substance chimique présente dans votre corps qui est à l’origine de nombreux symptômes du rhume.

Les anciens types d’antihistaminiques peuvent provoquer une somnolence. Les versions plus récentes sont moins susceptibles de le faire. Ces antihistaminiques de deuxième génération sont préférés et recommandés par les sociétés médicales canadiennes. Prenez un comprimé ou buvez un liquide et attendez généralement une à deux heures pour ressentir l’effet. Il existe aussi des vaporisateurs nasaux, des gouttes ophtalmiques et des crèmes.

Les antihistaminiques, comme ce vaporisateur nasal et ces comprimés, font partie des médicaments contre les allergies les plus couramment utilisés pour soulager les symptômes

Un guide simple sur les antihistaminiques

Corticostéroïdes: Vaporisateurs nasaux et autres médicaments contre les allergies

Les corticostéroïdes sont un autre médicament courant contre les allergies. Ils peuvent aider à traiter des affections telles que le rhume des foins (rhinite allergique) ou l’eczéma (dermatite atopique). Les corticostéroïdes agissent en copiant une hormone fabriquée par votre organisme. Ils traitent l’inflammation qui fait partie d’une réaction allergique.

Les corticostéroïdes topiques, tels que les vaporisateurs nasaux, ciblent une partie spécifique de votre corps. Vous pouvez également vous procurer un vaporisateur nasal corticostéroïde et antihistaminique en un seul produit. Ils réduisent l’inflammation du nez et peuvent aider à soulager les démangeaisons et les éternuements. Des recherches ont montré que certaines personnes souffrant de rhume des foins réagissent bien aux pulvérisations nasales combinées.

Les corticostéroïdes systémiques traitent l’ensemble de votre corps. Ils se présentent sous forme de pilules ou d’injections et sont généralement prescrits dans les cas les plus graves.

Les antihistaminiques, comme ce vaporisateur nasal et ces comprimés, font partie des médicaments contre les allergies les plus couramment utilisés pour soulager les symptômes

Un guide simple sur les antihistaminiques

Corticostéroïdes: Vaporisateurs nasaux et autres médicaments contre les allergies

Les corticostéroïdes sont un autre médicament courant contre les allergies. Ils peuvent aider à traiter des affections telles que le rhume des foins (rhinite allergique) ou l’eczéma (dermatite atopique). Les corticostéroïdes agissent en copiant une hormone fabriquée par votre organisme. Ils traitent l’inflammation qui fait partie d’une réaction allergique.

Les corticostéroïdes topiques, tels que les vaporisateurs nasaux, ciblent une partie spécifique de votre corps. Vous pouvez également vous procurer un vaporisateur nasal corticostéroïde et antihistaminique en un seul produit. Ils réduisent l’inflammation du nez et peuvent aider à soulager les démangeaisons et les éternuements. Des recherches ont montré que certaines personnes souffrant de rhume des foins réagissent bien aux pulvérisations nasales combinées.

Les corticostéroïdes systémiques traitent l’ensemble de votre corps. Ils se présentent sous forme de pilules ou d’injections et sont généralement prescrits dans les cas les plus graves.

Les antihistaminiques, comme ce vaporisateur nasal et ces comprimés, font partie des médicaments contre les allergies les plus couramment utilisés pour soulager les symptômes

Un guide simple sur les antihistaminiques

Kortison: Nasensprays und andere Allergiemedikamente

Les corticostéroïdes sont un autre médicament courant contre les allergies. Ils peuvent aider à traiter des affections telles que le rhume des foins (rhinite allergique) ou l’eczéma (dermatite atopique).

Les corticostéroïdes agissent en copiant une hormone fabriquée par votre organisme. Ils traitent l’inflammation qui fait partie d’une réaction allergique.

Les corticostéroïdes topiques, tels que les vaporisateurs nasaux, ciblent une partie spécifique de votre corps. Vous pouvez également vous procurer un vaporisateur nasal corticostéroïde et antihistaminique en un seul produit. Ils réduisent l’inflammation du nez et peuvent aider à soulager les démangeaisons et les éternuements. Des recherches ont montré que certaines personnes souffrant de rhume des foins réagissent bien aux pulvérisations nasales combinées.

Les corticostéroïdes systémiques traitent l’ensemble de votre corps. Ils se présentent sous forme de pilules ou d’injections et sont généralement prescrits dans les cas les plus graves.

Autres types de médicaments contre les allergies

Les antagonistes des récepteurs des leucotriènes sont un autre traitement du rhume des foins, disponible sur ordonnance. Ils peuvent également atténuer les symptômes des voies respiratoires inférieures, comme l’essoufflement ou la respiration sifflante. Les leucotriènes sont des substances chimiques que votre corps libère lorsque le système immunitaire détecte un allergène. Les recherches suggèrent que les antagonistes des récepteurs des leucotriènes peuvent être plus efficaces que les antihistaminiques pendant la nuit.

Il existe d’autres médicaments si les symptômes des voies respiratoires inférieures sont les plus graves pour vous. Certains sont associés à des corticostéroïdes inhalés pour cibler des symptômes tels que l’oppression thoracique.

Saviez-vous que...

  • L’eau salée ou le sérum physiologique est un moyen simple et non médicamenteuxde soulager les yeux qui démangent et le nez bouché. Vous pouvez acheter un vaporisateur nasal ou des gouttes pour les yeux en vente libre à la pharmacie. Un vaporisateur nasal salin peut également rendre plus efficaces les médicaments contre les allergies, comme les antihistaminiques.
  • La prise de certains médicaments contre les allergies quelques semaines avant la saison pollinique peut vous aider à maîtriser votre rhume des foins. Espérons que lorsque vous entrerez en contact avec votre déclencheur, les symptômes seront moindres.
  • Les médicaments contre les allergies ont une date limite de consommation, tout comme les aliments. Les antihistaminiques et corticostéroïdes restants peuvent être plus anciens que vous ne le pensez. Dans ce cas, ils pourraient ne pas fonctionner et même être dangereux.

Trop de choix, pas vrai? Ne vous inquiétez pas, votre médecin ou votre pharmacien saura déterminer ce qui vous convient le mieux. Il pourra vous parler des différentes options.

Comment fonctionne un médicament contre les allergies qui soulage les symptômes?

Votre système immunitaire fait un excellent travail pour vous protéger des virus et autres dangers. Il peut cependant se tromper et ce n’est pas bon pour la santé. Un système immunitaire hyperactif peut prendre n’importe quel élément pour une menace, des squames du chat au pollen de l’ambroisie. Il en résulte des symptômes d’allergie désagréables.

Considérez les symptômes d’allergie comme un signe que votre corps se défend. Vous ressentez des démangeaisons? C’est pour vous faire gratter les substances nocives de votre peau. Congestion ou flegme? Votre corps produit plus de mucus pour expulser tout ce qui est indésirable de votre nez. Yeux larmoyants? C’est la même chose. Les antihistaminiques, les corticostéroïdes et les antagonistes des récepteurs des leucotriènes sont des médicaments qui peuvent contrer cette réaction allergique.

Immunothérapie: des médicaments contre les allergies pour rééduquer votre corps

Si vos médicaments pour soulager les symptômes ne vous aident pas, parlez-en à votre médecin. Il pourra suggérer une immunothérapie allergénique comme prochaine étape. Il s’agit d’un traitement qui permet de vous désensibiliser à ce qui cause vos allergies. L’immunothérapie cible la cause sous-jacente et pas seulement vos symptômes.

Vous devez vous engager à suivre un traitement. Vos symptômes d’allergie peuvent s’atténuer en quelques mois, mais vous devez poursuivre le traitement jusqu’à son terme pour en tirer profit. Cela implique des injections régulières au cabinet du médecin pendant trois à cinq ans. Ou la prise de comprimés sous la langue, d’abord sous contrôle médical, puis à domicile. Là encore, le traitement peut durer de trois à cinq ans.

When does nut allergy start?

Nut allergy commonly starts in childhood and kids often don’t grow out of it, unlike other early food allergies. Babies can even develop an allergy to peanuts as early as six months old. Tree nut allergy more often shows itself after the age of one, perhaps because kids may not have eaten them until then. By six years old the numbers for tree nuts and peanuts are similar. It is possible to become allergic to nuts as a grown-up but it’s less common.

Can you stop nut allergy before it starts?

Allergy seems to run in families. A child is more likely to react to tree nuts or peanuts if a parent or sibling does too. Egg allergy or having an allergic condition like severe eczema also increases the risk.

Researchers have been looking at whether introducing nuts earlier could help at-risk children. The guidelines now are to start giving babies peanut from six months old or before to encourage the immune system to accept the allergens in later life. Always talk to your healthcare provider first.

Babies can develop an allergy to peanuts as early as six months old. Tree nut allergy more often shows itself after the age of one. And kids often don’t grow out of these allergies.

Est-ce pour moi?

Répondez à notre questionnaire rapide sur l’immunothérapie allergénique

Un homme aux cheveux bouclés portant une chemise jaune se mouche - l’immunothérapie pourrait-elle être le médicament contre les allergies qui lui convient?

Comment fonctionne ce médicament contre les allergies à long terme?

Cela peut vous surprendre, mais l’immunothérapie est un peu comme une vaccination et remonte à 1911. Une petite quantité de votre allergène vous est donnée – volontairement. Pas seulement une fois, mais encore et encore. Avec le temps, votre corps apprend à ne plus réagir autant ou parfois à ne plus réagir du tout.

L’objectif est que votre allergène cesse d’être un déclencheur. Les recherches montrent que les personnes ont moins de symptômes après une immunothérapie allergénique. Les effets durables varient d’une personne à l’autre. Les symptômes réapparaissent pour certains, tandis que pour d’autres, le soulagement peut durer des années.

Quels sont les déclencheurs que les médicaments contre les allergies peuvent traiter?

Les médicaments pour soulager les symptômes ne se soucient pas de votre déclencheur. Ils s’attaquent à l’écoulement nasal, aux yeux larmoyants qui démangent, aux réactions cutanées et ainsi de suite, quelle qu’en soit la cause. Vous pouvez être allergique au pollen, aux animaux domestiques ou aux acariens, les médicaments restent les mêmes.

L’immunothérapie allergénique est différente. Elle est spécifique aux allergènes. C’est-à-dire que vous recevez de petites doses répétées de votre déclencheur. L’immunothérapie peut traiter des allergies telles que:

  • Le pollen (arbres, herbes et mauvaises herbes)
  • La moisissure
  • Les acariens de la poussière de maison
  • Les chats, les chiens et les chevaux
  • Les piqûres (abeilles et guêpes)
Une jeune fille portant une chemise à carreaux rouges penche la tête en arrière tandis qu’un adulte lui met un médicament contre les allergies pour enfants dans les yeux qui lui démangent

Médicaments contre les
allergies pour les enfants

Une approche thérapeutique consiste à choisir un seul allergène pour soulager les symptômes causés par plusieurs. L’immunothérapie avec un pollen de graminée peut être efficace pour traiter les personnes sensibilisées à d’autres graminées. Dans ce cas, il est clair que les allergènes sont liés. Mais la connexion peut aussi être moins évidente. Parfois, il s’agit de choisir l’allergène qui cause le plus de problèmes.

Par exemple, vous pouvez être allergique aux acariens et présenter des symptômes légers à modérés toute l’année. Mais la saison du pollen arrive et vos allergies s’aggravent. Même si les symptômes sont les plus graves pendant les mois de pollen, le traitement de l’allergie aux acariens peut être le moyen le plus efficace de s’attaquer à cette combinaison et de soulager les symptômes causés par les autres allergies. Il s’agit de traiter la cause principale sous-jacente des symptômes d’allergies.

Une jeune fille portant une chemise à carreaux rouges penche la tête en arrière tandis qu’un adulte lui met un médicament contre les allergies pour enfants dans les yeux qui lui démangent

Médicaments contre les
allergies pour les enfants

Une approche thérapeutique consiste à choisir un seul allergène pour soulager les symptômes causés par plusieurs. L’immunothérapie avec un pollen de graminée peut être efficace pour traiter les personnes sensibilisées à d’autres graminées. Dans ce cas, il est clair que les allergènes sont liés. Mais la connexion peut aussi être moins évidente. Parfois, il s’agit de choisir l’allergène qui cause le plus de problèmes.

Par exemple, vous pouvez être allergique aux acariens et présenter des symptômes légers à modérés toute l’année. Mais la saison du pollen arrive et vos allergies s’aggravent. Même si les symptômes sont les plus graves pendant les mois de pollen, le traitement de l’allergie aux acariens peut être le moyen le plus efficace de s’attaquer à cette combinaison et de soulager les symptômes causés par les autres allergies. Il s’agit de traiter la cause principale sous-jacente des symptômes d’allergies.

Une jeune fille portant une chemise à carreaux rouges penche la tête en arrière tandis qu’un adulte lui met un médicament contre les allergies pour enfants dans les yeux qui lui démangent

Médicaments contre les
allergies pour les enfants

Une approche thérapeutique consiste à choisir un seul allergène pour soulager les symptômes causés par plusieurs. L’immunothérapie avec un pollen de graminée peut être efficace pour traiter les personnes sensibilisées à d’autres graminées.

Dans ce cas, il est clair que les allergènes sont liés. Mais la connexion peut aussi être moins évidente. Parfois, il s’agit de choisir l’allergène qui cause le plus de problèmes.

Par exemple, vous pouvez être allergique aux acariens et présenter des symptômes légers à modérés toute l’année. Mais la saison du pollen arrive et vos allergies s’aggravent. Même si les symptômes sont les plus graves pendant les mois de pollen, le traitement de l’allergie aux acariens peut être le moyen le plus efficace de s’attaquer à cette combinaison et de soulager les symptômes causés par les autres allergies. Il s’agit de traiter la cause principale sous-jacente des symptômes d’allergies.

Les enfants peuvent-ils prendre des médicaments contre les allergies?

Oui, mais il doit s’agir d’un médicament contre les allergies spécifiquement destiné aux enfants. Des antihistaminiques sont disponibles pour les enfants de plus d’un an. Vous pouvez acheter des versions allégées sans ordonnance. Mais parlez-en à votre médecin avant de donner aux enfants un médicament contre les allergies. Il existe également des produits en vente libre. les corticostéroïdes pour les jeunes enfants. Ils peuvent également se voir prescrire des types spécifiques pour des symptômes comme un nez congestionné ou une peau sèche.

Les modificateurs de leucotriène peuvent quant à eux aider les enfants souffrant de symptômes des voies respiratoires inférieures ou de rhume des foins. Ils sont disponibles sur ordonnance et se présentent sous différentes formes selon l’âge de votre enfant.

L’immunothérapie allergénique n’est généralement pas disponible pour les enfants avant l’âge de cinq ans. Il est également prouvé que l’immunothérapie précoce peut prévenir le développement de nouvelles allergies et de pathologies allergiques, tout en traitant les symptômes actuels.

Les enfants peuvent-ils prendre des médicaments contre les allergies?

Oui, mais il doit s’agir d’un médicament contre les allergies spécifiquement destiné aux enfants. Des antihistaminiques sont disponibles pour les enfants de plus d’un an. Vous pouvez acheter des versions allégées sans ordonnance. Mais parlez-en à votre médecin avant de donner aux enfants un médicament contre les allergies. Il existe également des produits en vente libre. les corticostéroïdes pour les jeunes enfants. Ils peuvent également se voir prescrire des types spécifiques pour des symptômes comme un nez congestionné ou une peau sèche.

Les modificateurs de leucotriène peuvent quant à eux aider les enfants souffrant de symptômes des voies respiratoires inférieures ou de rhume des foins. Ils sont disponibles sur ordonnance et se présentent sous différentes formes selon l’âge de votre enfant.

L’immunothérapie allergénique n’est généralement pas disponible pour les enfants avant l’âge de cinq ans. Il est également prouvé que l’immunothérapie précoce peut prévenir le développement de nouvelles allergies et de pathologies allergiques, tout en traitant les symptômes actuels.

Médicaments contre les allergies: les effets secondaires

Comme tous les médicaments, ceux contre les allergies peuvent aussi provoquer des effets secondaires. Lisez attentivement le feuillet d’information qui accompagne les médicaments antihistaminiques et corticostéroïdes. Ces derniers peuvent affecter la zone où vous avez utilisé le stéroïde ou l’ensemble du corps. Il est particulièrement important de surveiller la réaction de votre enfant.

Les effets secondaires de l’immunothérapie ont tendance à se produire au début du traitement et à diminuer avec le temps. Votre système immunitaire peut vous indiquer qu’il combat ce qu’il pense être une substance nocive. N’oubliez pas que tout cela fait partie du traitement. Informez votre médecin de tout effet secondaire qui vous préoccupe.

Médicaments contre les allergies en cas de réactions graves

Le nom médical d’une réaction allergique systémique grave est anaphylaxie. Certaines allergies sont plus susceptibles de la provoquer: antibiotiques, aspirine et autres médicaments, aliments, venin d’insecte et latex. Il est important de se faire soigner immédiatement.

 Les vaporisateurs nasaux corticostéroïdes sont des médicaments anti-inflammatoires contre les allergies et peuvent soulager les symptômes du rhume des foins

Un guide simple des corticostéroïdes

Médicaments contre les allergies: les effets secondaires

Comme tous les médicaments, ceux contre les allergies peuvent aussi provoquer des effets secondaires. Lisez attentivement le feuillet d’information qui accompagne les médicaments antihistaminiques et corticostéroïdes.

 Les vaporisateurs nasaux corticostéroïdes sont des médicaments anti-inflammatoires contre les allergies et peuvent soulager les symptômes du rhume des foins

Un guide simple des corticostéroïdes

Ces derniers peuvent affecter la zone où vous avez utilisé le stéroïde ou l’ensemble du corps. Il est particulièrement important de surveiller la réaction de votre enfant.

Les effets secondaires de l’immunothérapie ont tendance à se produire au début du traitement et à diminuer avec le temps. Votre système immunitaire peut vous indiquer qu’il combat ce qu’il pense être une substance nocive. N’oubliez pas que tout cela fait partie du traitement. Informez votre médecin de tout effet secondaire qui vous préoccupe.

Médicaments contre les allergies en cas de réactions graves

Le nom médical d’une réaction allergique systémique grave est anaphylaxie. Certaines allergies sont plus susceptibles de la provoquer: antibiotiques, aspirine et autres médicaments, aliments, venin d’insecte et latex. Il est important de se faire soigner immédiatement.

Les auto-injecteurs d’adrénaline sont un traitement disponible sur ordonnance pour les personnes souffrant d’allergies graves. Vous devez les porter sur vous à tout moment. Les injecteurs peuvent empêcher les réactions allergiques graves de devenir mortelles. 

Il existe différents injecteurs. Vous trouverez des instructions utiles sur le côté de chacun d’entre eux. C’est une bonne idée de les passer en revue avec votre famille au cas où vous auriez une réaction grave et nécessiteriez leur emploi. Les auto-injecteurs se périment, il convient donc de vérifier et de renouveler le vôtre si nécessaire. Inscrivez-vous aux services d’alerte d’expiration. Vous recevrez un SMS ou un courriel lorsque votre injecteur sera sur le point d’expirer.

Médicaments contre les allergies: les effets secondaires

Comme tous les médicaments, ceux contre les allergies peuvent aussi provoquer des effets secondaires. Lisez attentivement le feuillet d’information qui accompagne les médicaments antihistaminiques et corticostéroïdes. Ces derniers peuvent affecter la zone où vous avez utilisé le stéroïde ou l’ensemble du corps. Il est particulièrement important de surveiller la réaction de votre enfant.

Les effets secondaires de l’immunothérapie ont tendance à se produire au début du traitement et à diminuer avec le temps. Votre système immunitaire peut vous indiquer qu’il combat ce qu’il pense être une substance nocive. N’oubliez pas que tout cela fait partie du traitement. Informez votre médecin de tout effet secondaire qui vous préoccupe.

Médicaments et tests d’allergie

Le nom médical d’une réaction allergique systémique grave est anaphylaxie. Certaines allergies sont plus susceptibles de la provoquer: antibiotiques, aspirine et autres médicaments, aliments, venin d’insecte et latex. Il est important de se faire soigner immédiatement.

 Les vaporisateurs nasaux corticostéroïdes sont des médicaments anti-inflammatoires contre les allergies et peuvent soulager les symptômes du rhume des foins

Un guide simple
des corticostéroïdes

Les auto-injecteurs d’adrénaline sont un traitement disponible sur ordonnance pour les personnes souffrant d’allergies graves. Vous devez les porter sur vous à tout moment. Les injecteurs peuvent empêcher les réactions allergiques graves de devenir mortelles. 

Il existe différents injecteurs. Vous trouverez des instructions utiles sur le côté de chacun d’entre eux. C’est une bonne idée de les passer en revue avec votre famille au cas où vous auriez une réaction grave et nécessiteriez leur emploi. Les auto-injecteurs se périment, il convient donc de vérifier et de renouveler le vôtre si nécessaire. Inscrivez-vous aux services d’alerte d’expiration. Vous recevrez un SMS ou un courriel lorsque votre injecteur sera sur le point d’expirer.

Médicaments et tests d’allergie

Si vous n’avez jamais eu de diagnostic, ou si vos symptômes ont changé, vous devrez peut-être consulter un allergologue. Votre médecin peut vous recommander un test cutané ou un test sanguin pour vous aider à identifier votre déclencheur.

Certains médicaments contre les allergies peuvent interférer avec les résultats des tests d’allergie. Par exemple, vous devez arrêter la prise d’antihistaminiques avant un test cutané. Informez votre médecin de famille des médicaments que vous prenez avant de passer un test. Il vous dira si vous devez vous arrêter et pendant combien de temps.

Nous sommes là pour vous aider

Si vous avez lu jusqu’à la fin de cet article sur les médicaments contre les allergies, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager votre expérience au sujet des allergies, envoyez-nous un courriel ou rendez-vous sur notre page Facebook ou Instagram.