Qu’est-ce que l’allergie aux piqûres de moustiques?

Les moustiques vivent sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique et sont à l’origine de la plupart des piqûres d’insectes dans le monde. Il est normal d’avoir une bosse et des démangeaisons après une piqûre. Des réactions plus fortes pourraient signifier que vous souffrez d’une allergie aux piqûres de moustiques. Cette allergie est rare et se produit davantage chez les enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Découvrons donc les moyens d’éviter les piqûres d’insectes et ce qu’il faut faire si vous présentez des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques.

Les moustiques vivent sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique et sont à l’origine de la plupart des piqûres d’insectes dans le monde. Il est normal d’avoir une bosse et des démangeaisons après une piqûre. Des réactions plus fortes pourraient signifier que vous souffrez d’une allergie aux piqûres de moustiques. Cette allergie est rare et se produit davantage chez les enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Découvrons donc les moyens d’éviter les piqûres d’insectes et ce qu’il faut faire si vous présentez des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques.

Comment les piqûres de moustiques provoquent-elles des réactions allergiques?

Le moustique affamé pousse l’extrémité de sa trompe ou de sa bouche à travers votre peau et dans un vaisseau sanguin. Il injecte ensuite de la salive pour empêcher votre sang de coaguler pendant qu’il se nourrit.

Votre système immunitaire réagit de manière excessive à des substances appelées allergènes dans la salive du moustique. Il crée des anticorps à base d’immunoglobuline E (IgE) pour vous défendre contre lui. La prochaine fois que vous vous ferez piquer, vous pourriez développer une allergie aux piqûres de moustiques.

Qu’est-ce que l’allergie aux piqûres de moustiques?

Moustique se posant sur la peau d’une personne et se nourrissant. Il y a des produits chimiques dans la salive de l’insecte qui peuvent provoquer des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques.

Qu’est-ce que l’allergie aux piqûres de moustiques?

Les moustiques vivent sur tous les continents à l’exception de l’Antarctique et sont à l’origine de la plupart des piqûres d’insectes dans le monde. Il est normal d’avoir une bosse et des démangeaisons après une piqûre. Des réactions plus fortes pourraient signifier que vous souffrez d’une allergie aux piqûres de moustiques. Cette allergie est rare et se produit davantage chez les enfants et les personnes dont le système immunitaire est affaibli.

Découvrons donc les moyens d’éviter les piqûres d’insectes et ce qu’il faut faire si vous présentez des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques.

What is hayfever?

Moustique se posant sur la peau d’une personne et se nourrissant. Il y a des produits chimiques dans la salive de l’insecte qui peuvent provoquer des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques.

Comment les piqûres de moustiques provoquent-elles des réactions allergiques?

Le moustique affamé pousse l’extrémité de sa trompe ou de sa bouche à travers votre peau et dans un vaisseau sanguin. Il injecte ensuite de la salive pour empêcher votre sang de coaguler pendant qu’il se nourrit.

Votre système immunitaire réagit de manière excessive à des substances appelées allergènes dans la salive du moustique. Il crée des anticorps à base d’immunoglobuline E (IgE) pour vous défendre contre lui. La prochaine fois que vous vous ferez piquer, vous pourriez développer une allergie aux piqûres de moustiques.

Le moustique affamé pousse l’extrémité de sa trompe ou de sa bouche à travers votre peau et dans un vaisseau sanguin. Il injecte ensuite de la salive pour empêcher votre sang de coaguler pendant qu’il se nourrit.

Votre système immunitaire réagit de manière excessive à des substances appelées allergènes dans la salive du moustique. Il crée des anticorps à base d’immunoglobuline E (IgE) pour vous défendre contre lui. La prochaine fois que vous vous ferez piquer, vous pourriez développer une allergie aux piqûres de moustiques.

Si cela se produit, les anticorps IgE disent aux autres cellules de libérer des substances chimiques, dont l’histamine. Et vous pouvez présenter des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques, comme une douleur, une rougeur, des démangeaisons et un enflement, autour du site de la piqûre ou des réactions allergiques ailleurs dans votre corps.

Symptômes de l’allergie aux piqûres de moustiques

Les piqûres de moustiques sont ces bosses qui démangent et qui apparaissent sur la peau quelques minutes après une piqûre. Au bout d’un jour ou deux, la bosse peut durcir et changer de couleur. Elle peut aussi se transformer en une petite phlyctène (cloque) ou provoquer une marque plus foncée qui ressemble à une ecchymose. Ce sont tous des symptômes courants d’une piqûre de moustique.

Saviez-vous que...?
  • Seules les femelles moustiques piquent - elles sont attirées par la chaleur, la luminosité et la sueur.
  • Des scientifiques cherchent à savoir si les substances chimiques anticoagulantes présentes dans la salive des moustiques pourraient avoir un usage médical.
  • Il faut environ six secondes de contact avec un moustique en train de se nourrir pour provoquer une bosse ou une autre réaction qui démange.
  • Lorsqu’un moustique se nourrit de votre sang, il avale les virus et les parasites et peut les transmettre à d’autres personnes. Les maladies transmises par les moustiques comprennent le virus Zika, le paludisme, le virus du Nil occidental, la dengue et le chikungunya.
  • Il semble que les protéines du corps du moustique puissent aussi être allergènes et déclencher des symptômes des voies respiratoires inférieures, une rhinite allergique et peut-être une conjonctivite (œil rose).

Une réaction plus forte suggérant une allergie aux piqûres de moustiques se développe généralement en quelques heures. Elle peut ressembler à ceci:

  • Réaction locale importante avec enflure et rougeur (moins visible sur les peaux plus foncées)
  • Fièvre légère
  • Ganglions lymphatiques enflés (glandes)
  • Éruption cutanée ou petites bosses rouges sur la peau (urticaire)

Les symptômes de l’allergie aux piqûres de moustiques sont parfois confondus avec une cellulite infectieuse. Cela se produit plus souvent chez les très jeunes enfants qui peuvent avoir des réactions plus fortes aux piqûres de moustiques en comparaison avec les adultes. Mais la cellulite met généralement plusieurs jours à se développer. Le grattage des piqûres de moustiques peut en être la cause.

Pourquoi suis-je soudainement allergique aux piqûres de moustiques?

Cela peut sembler soudain mais vous deviez déjà avoir ces anticorps IgE dont nous avons parlé. Il faut généralement être piqué par un moustique au moins deux fois pour développer une allergie. La première piqûre met le corps en état d’alerte. C’est ce qu’on appelle la sensibilisation. Les personnes sensibilisées ne présentent pas toutes des réactions allergiques. On ne comprend pas encore pourquoi certaines personnes deviennent allergiques aux piqûres de moustiques et d’autres pas.

Les enfants sont plus susceptibles que les adultes d’avoir des réactions allergiques plus graves aux piqûres de moustiques. Cela peut être dû en partie à un phénomène appelé la désensibilisation naturelle. Chacun vit l’allergie différemment. Et certaines personnes peuvent très progressivement cesser de réagir de la même manière aux piqûres après une longue exposition à la même espèce. Les piqûres de différents types de moustiques, en vacances par exemple, peuvent encore provoquer des réactions plus graves.

Diagnostiquer une allergie aux piqûres de moustiques

Les tests pour l’allergie aux piqûres de moustiques ne sont pas aussi développés que pour les allergies courantes telles que le pollen ou les acariens. Votre médecin établira probablement son diagnostic en examinant les piqûres et en prenant connaissance de vos antécédents médicaux. Il pourra vous demander quelle a été votre pire réaction à une piqûre pour l’aider à prévoir la probabilité d’une réaction allergique grave à l’avenir.

Icône pour trouver un allergologue

Trouver un allergologue

Est-il temps de consulter un allergologue pour vos réactions aux piqûres de moustiques? Nous pouvons vous aider à en trouver un à proximité, afin que vous puissiez demander une référence à votre médecin de famille.

Sept conseils simples pour lutter contre les allergies aux piqûres de moustiques

Soyez le héros de la lutte contre les moustiques et aidez vos amis et votre famille à ne pas se faire piquer eux aussi. Voici ce qu’il faut faire et ne pas faire :

  1. Ne vous aventurez pas en territoire ennemi: Les points d’eau stagnante et les endroits humides et ombragés sont souvent des lieux de prédilection pour les moustiques. Videz la pataugeoire au moins une fois par semaine si votre enfant est allergique aux piqûres de moustiques.
  2. Couvrez-vous bien: Portez des chemises à manches longues et des pantalons longs afin de réduire la surface de peau exposée sur laquelle les moustiques peuvent se poser.
  3. N’attirez pas l’attention sur vous: Les vêtements clairs et les parfums forts peuvent attirer les moustiques.
  4. Organisez minutieusement tout exercice: La sueur d’une personne, la libération d’acide lactique et le dioxyde de carbone expiré sont irrésistibles pour les moustiques. Réfléchissez donc au moment pour aller courir et aux vêtements à porter pour éviter d’être piqué et d’avoir des symptômes d’allergie aux piqûres de moustiques.
  5. Ne vivez pas trop la nuit: Les moustiques sont plus actifs du crépuscule à l’aube, alors restez à l’intérieur si vous le pouvez.
  6. Utilisez une moustiquaire: Il doit avoir au moins 156 trous par pouce carré (26 trous par centimètre carré) pour être efficace.
  7. Ne vous retenez pas avec l’insecticide: Recherchez des insectifuges contenant du diéthyltoluamide (DEET). Il peut être présent dans les ingrédients sous la forme de N, N-diéthyl-méta-toluamide ou de N,N-diéthyl-3-méthylbenzamide. Trouvez la concentration la plus faible qui vous convient. Traitez aussi les vêtements et l’équipement de camping.L’icaridine ou l’huile d’eucalyptus citronnée peuvent également être efficaces sur la peau. Mais n’utilisez que du DEET pour les bébés de plus de deux mois et de l’eucalyptus citronné pour les enfants de plus de trois ans.

Soyez prudent lors de l’application de l’insectifuge. Il peut irriter les coupures, les éraflures et les écorchures, les coups de soleil et les éruptions cutanées. Les yeux aussi. Tenez-le éloigné des mains et du visage des enfants. Le DEET peut également provoquer des irritations s’il reste longtemps sur la peau. Lavez donc le répulsif à l’eau et au savon dès que vous êtes de retour à l’intérieur.

Traitement des symptômes de l’allergie aux piqûres de moustiques

Parfois, quoi que vous fassiez, il est impossible d’éviter les piqûres de moustiques. La plupart des réactions locales peuvent être traitées avec des remèdes maison. Surélevez la zone affectée et appliquez une poche de glace pendant 10 minutes pour réduire la douleur et l’enflure. Vous pouvez faire cela aussi souvent que nécessaire. Nettoyez les cloques avec de l’eau et du savon, en veillant à ne pas les percer. Pour les démangeaisons, essayez la lotion à la calamine. Ou appliquez une pâte de bicarbonate de soude et d’eau. Laissez agir sur la zone de la piqûre pendant 10 minutes, puis rincez.

2. Vermeide die Verbreitung allergener Erdnussproteine

  • Mache es dir zur Gewohnheit, am Tisch zu essen und einen Teller zu verwenden.
  • Reinige Küchenoberflächen, an denen Erdnussrückstände vorhanden sein könnten, mit einem Einwegtuch.
  • Dasselbe gilt für Pfannen und Utensilien, wenn du mit Erdnüssen kochst.

3. Und achte darauf, sie nicht versehentlich zu essen

  • Teile weder Tassen noch Besteck, da Erdnussproteine im Speichel zurückbleiben können.
  • Warne auch dein Date, dass du niemanden küssen kannst, nachdem er oder sie Erdnüsse gegessen hat.
  • Lasse dich von den Hunden anderer Menschen nicht ablecken, es sei denn, du weißt sicher, dass ihre Besitzerin oder ihr Besitzer erdnussfreies Haustierfutter und Leckerlis kauft.

Il existe des médicaments contre les allergies qui soulagent les symptômes si vous en avez besoin. Une crème antihistaminique en vente libre peut soulager les démangeaisons. La crème d’hydrocortisone, qui est un type de corticostéroïde, peut réduire les enflures et les démangeaisons. Certaines concentrations sont disponibles en vente libre, d’autres sur ordonnance.

Consultez votre médecin si l’enflure s’étend ou si vous pensez que la zone de la piqûre pourrait être infectée. Les signes caractéristiques sont une sensation de chaleur sur la peau et une trace rouge qui se déplace vers l’extérieur de la piqûre. Il peut également vous conseiller sur l’antihistaminique le plus approprié à titre préventif lorsque vous savez que vous serez exposé aux moustiques. Cela peut vous aider si vous avez tendance à avoir des réactions plus importantes.

Allergie aux piqûres de moustiques : Réactions graves

Les moustiques sont plus susceptibles que beaucoup d’autres insectes piqueurs de provoquer une anaphylaxie, qui affecte tout le corps. Mais les réactions allergiques systémiques graves restent très rares (contrairement à l’allergie aux piqûres d’insectes). Les symptômes qui pourraient faire partie d’une réaction plus grave et constituer une urgence médicale sont les suivants:

  • Rougeur, pâleur ou démangeaisons de la peau (urticaire)
  • Enflure de la langue ou de la gorge
  • Un pouls faible ou rapide
  • Diarrhée, vomissements ou sensation de malaise
  • Faible tension artérielle (hypotension)
  • Rétrécissement des voies respiratoires, pouvant entraîner une respiration sifflante et des difficultés à respirer
  • Sensation de vertige ou évanouissement
Une jeune femme en randonnée estivale vaporisant de l’insectifuge sur son bras pour éviter les piqûres et les symptômes d’allergie

Quelles autres piqûres

d’insectes déclenchent

une allergie?

Il existe des médicaments contre les allergies qui soulagent les symptômes si vous en avez besoin. Une crème antihistaminique en vente libre peut soulager les démangeaisons. La crème d’hydrocortisone, qui est un type de corticostéroïde, peut réduire les enflures et les démangeaisons. Certaines concentrations sont disponibles en vente libre, d’autres sur ordonnance.

Une jeune femme en randonnée estivale vaporisant de l’insectifuge sur son bras pour éviter les piqûres et les symptômes d’allergie

Quelles autres piqûres d’insectes déclenchent une allergie?

Consultez votre médecin si l’enflure s’étend ou si vous pensez que la zone de la piqûre pourrait être infectée. Les signes caractéristiques sont une sensation de chaleur sur la peau et une trace rouge qui se déplace vers l’extérieur de la piqûre. Il peut également vous conseiller sur l’antihistaminique le plus approprié à titre préventif lorsque vous savez que vous serez exposé aux moustiques. Cela peut vous aider si vous avez tendance à avoir des réactions plus importantes.

Allergie aux piqûres de moustiques : Réactions graves

Les moustiques sont plus susceptibles que beaucoup d’autres insectes piqueurs de provoquer une anaphylaxie, qui affecte tout le corps. Mais les réactions allergiques systémiques graves restent très rares (contrairement à l’allergie aux piqûres d’insectes). Les symptômes qui pourraient faire partie d’une réaction plus grave et constituer une urgence médicale sont les suivants:

  • Rougeur, pâleur ou démangeaisons de la peau (urticaire)
  • Enflure de la langue ou de la gorge
  • Un pouls faible ou rapide
  • Diarrhée, vomissements ou sensation de malaise
  • Faible tension artérielle (hypotension)
  • Rétrécissement des voies respiratoires, pouvant entraîner une respiration sifflante et des difficultés à respirer
  • Sensation de vertige ou évanouissement

Il existe des médicaments contre les allergies qui soulagent les symptômes si vous en avez besoin. Une crème antihistaminique en vente libre peut soulager les démangeaisons. La crème d’hydrocortisone, qui est un type de corticostéroïde, peut réduire les enflures et les démangeaisons. Certaines concentrations sont disponibles en vente libre, d’autres sur ordonnance.

Consultez votre médecin si l’enflure s’étend ou si vous pensez que la zone de la piqûre pourrait être infectée. Les signes caractéristiques sont une sensation de chaleur sur la peau et une trace rouge qui se déplace vers l’extérieur de la piqûre. Il peut également vous conseiller sur l’antihistaminique le plus approprié à titre préventif lorsque vous savez que vous serez exposé aux moustiques. Cela peut vous aider si vous avez tendance à avoir des réactions plus importantes.

Allergie aux piqûres de moustiques : Réactions graves

Les moustiques sont plus susceptibles que beaucoup d’autres insectes piqueurs de provoquer une anaphylaxie, qui affecte tout le corps. Mais les réactions allergiques systémiques graves restent très rares (contrairement à l’allergie aux piqûres d’insectes). Les symptômes qui pourraient faire partie d’une réaction plus grave et constituer une urgence médicale sont les suivants:

  • Rougeur, pâleur ou démangeaisons de la peau (urticaire)
  • Enflure de la langue ou de la gorge
  • Un pouls faible ou rapide
  • Diarrhée, vomissements ou sensation de malaise
  • Faible tension artérielle (hypotension)
  • Rétrécissement des voies respiratoires, pouvant entraîner une respiration sifflante et des difficultés à respirer
  • Sensation de vertige ou évanouissement
Une jeune femme en randonnée estivale vaporisant de l’insectifuge sur son bras pour éviter les piqûres et les symptômes d’allergie

Quelles autres piqûres
d’insectes déclenchent
une allergie?

Les moustiques sont plus susceptibles que beaucoup d’autres insectes piqueurs de provoquer une anaphylaxie, qui affecte tout le corps. Mais les réactions allergiques systémiques graves restent très rares (contrairement à l’allergie aux piqûres d’insectes). Les symptômes qui pourraient faire partie d’une réaction plus grave et constituer une urgence médicale sont les suivants:

  • Rougeur, pâleur ou démangeaisons de la peau (urticaire)
  • Enflure de la langue ou de la gorge
  • Un pouls faible ou rapide
  • Diarrhée, vomissements ou sensation de malaise
  • Faible tension artérielle (hypotension)
  • Rétrécissement des voies respiratoires, pouvant entraîner une respiration sifflante et des difficultés à respirer
  • Sensation de vertige ou évanouissement

L’adrénaline est le principal médicament utilisé pour traiter l’anaphylaxie. C’est un synonyme de l’adrénaline, une hormone. Votre médecin peut vous prescrire un auto-injecteur si vous êtes considéré comme à risque d’une réaction allergique grave.

Il est judicieux d’avoir deux auto-injecteurs sur soi au cas où une seule dose ne suffirait pas. Vos amis et votre famille devront peut-être vous aider à l’utiliser, alors montrez-leur comment il fonctionne. Vous devez également vous rendre à l’hôpital même si l’adrénaline vous fait vous sentir mieux, car l’anaphylaxie peut provoquer une réaction retardée qui se produit quelques heures plus tard.

Nous sommes là pour vous aider

Si vous avez lu jusqu’à la fin de cet article sur l’allergie aux piqûres de moustiques, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager votre histoire de vie avec les symptômes de l’allergie aux piqûres de moustiques, pourquoi ne pas nous envoyer un courriel? Vous pouvez également suivre klarify sur Facebook et Instagram.