Toux allergique

La toux est l’une des défenses naturelles de l’organisme. En forçant l’expulsion de l’air à haute vitesse, on libère la gorge et le nez de ce qui ne devrait pas être là. Virus et bactéries, flegme, mucus et autres irritants. Des miettes de gâteau parfois. Cela a pour effet de protéger vos voies respiratoires et vos poumons

Une toux tenace est l’un des symptômes courants de l’allergie.

What are allergies?

Toux allergique : Peut-être que cet homme qui tousse dans son coude dans le parc fait une réaction allergique au pollen.

Toux allergique

La toux est l’une des défenses naturelles de l’organisme. En forçant l’expulsion de l’air à haute vitesse, on libère la gorge et le nez de ce qui ne devrait pas être là. Virus et bactéries, flegme, mucus et autres irritants. Des miettes de gâteau parfois. Cela a pour effet de protéger vos voies respiratoires et vos poumons

Une toux tenace est l’un des symptômes courants de l’allergie. Souvent liée à la rhinite allergique (rhume des foins), elle peut durer des semaines ou plus selon le déclencheur. C’est l’un des signes qu’il ne s’agit peut-être pas d’un rhume ou d’une grippe. Il en existe d’autres. Lisez la suite pour savoir pourquoi vous pouvez avoir une toux allergique et comment y remédier.

Qu’est-ce qu’une toux allergique?

La toux peut être volontaire. Vous le faites consciemment pour vous éclaircir la gorge. La toux peut également être involontaire. Les terminaisons nerveuses du nez, de la bouche ou de la gorge détectent un corps étranger ou irritant. Ils envoient des signaux à une zone dans votre cerveau qui contrôle la toux. Les impulsions de cette zone qui contrôle la toux indiquent ensuite aux nerfs moteurs spinaux du diaphragme, de la paroi abdominale et des muscles de bouger. C’est le réflexe de la toux. Une toux allergique se manifeste comme ça.

Symptômes d’allergie avec toux... voici comment cela se passe

Toux allergique

Toux allergique : Peut-être que cet homme qui tousse dans son coude dans le parc fait une réaction allergique au pollen.

Symptoms of allergies: What the doc calls them

Most people have heard of hay fever and hives. And who doesn’t cough? So let’s start with the medical names for some common symptoms of allergies. It’ll help you decode the information that comes with any allergy medication.

  • Allergic rhinitis: A blocked or runny nose, plus sneezing. Seasonal allergic rhinitis, also known as hay fever, is linked to outdoor allergens such as pollen. Perennial allergic rhinitis means symptoms can be year-round. They happen indoors from allergens such as dust mites.

Souvent liée à la rhinite allergique (rhume des foins), elle peut durer des semaines ou plus selon le déclencheur. C’est l’un des signes qu’il ne s’agit peut-être pas d’un rhume ou d’une grippe. Il en existe d’autres. Lisez la suite pour savoir pourquoi vous pouvez avoir une toux allergique et comment y remédier.

Qu’est-ce qu’une toux allergique?

La toux peut être volontaire. Vous le faites consciemment pour vous éclaircir la gorge. La toux peut également être involontaire. Les terminaisons nerveuses du nez, de la bouche ou de la gorge détectent un corps étranger ou irritant. Ils envoient des signaux à une zone dans votre cerveau qui contrôle la toux. Les impulsions de cette zone qui contrôle la toux indiquent ensuite aux nerfs moteurs spinaux du diaphragme, de la paroi abdominale et des muscles de bouger. C’est le réflexe de la toux. Une toux allergique se manifeste comme ça.

Symptômes d’allergie avec toux... voici comment cela se passe

Vous pouvez avoir le rhume des foins à cause du pollen des arbres, des graminées ou des mauvaises herbes. Peut-être que vous réagissez aux spores de moisissure. Les squames animales ou les acariens peuvent vous donner une rhinite allergique perannuelle. Un symptôme commun déclenché par tous ces allergènes courants est l’écoulement postnasal. Le filet de mucus liquide s’écoule à l’arrière de votre gorge et l’irrite. Les signaux se précipitent vers la zone de la toux. Et vous toussez.

Les allergies peuvent également vous faire tousser lorsque vous respirez ces substances inoffensives. Votre système immunitaire pense que les particules étrangères sont une menace et réagit en provoquant une inflammation des voies respiratoires. Une toux allergique peut être l’un des symptômes. Parfois, c’est le seul symptôme. 

L’herbe à poux est un organisme nuisible, tout comme son pollen, qui est une cause majeure d’allergie - les symptômes comprennent le rhume des foins et la toux.

L’herbe à poux : une menace majeure
de rhume des foins

Comment reconnaître une toux allergique

Certaines caractéristiques peuvent aider à distinguer la toux liée aux allergies de la toux due à d’autres raisons. Voici ce à quoi il faut faire attention:

  • Généralement une toux sèche - le mucus n’est pas évacué des voies respiratoires ou des poumons
  • Souvent accompagné d’un écoulement postnasal (également connu sous le nom de syndrome de toux des voies aériennes supérieures)
  • Souvent pire la nuit
  • Dure généralement plus de trois semaines

Un signe révélateur peut être l’apparition d’autres symptômes du rhume des foins en même temps. Par exemple, un nez qui coule ou peut-être un nez bouché, des éternuements, des yeux qui démangent ou des cernes sous les yeux. Vous pouvez également présenter des symptômes des voies respiratoires inférieures tels que l’essoufflement, l’oppression thoracique et une respiration sifflante.

L’herbe à poux est un organisme nuisible, tout comme son pollen, qui est une cause majeure d’allergie - les symptômes comprennent le rhume des foins et la toux.

L’herbe à poux : une menace majeure
de rhume des foins

Comment reconnaître une toux allergique

Certaines caractéristiques peuvent aider à distinguer la toux liée aux allergies de la toux due à d’autres raisons. Voici ce à quoi il faut faire attention:

  • Généralement une toux sèche - le mucus n’est pas évacué des voies respiratoires ou des poumons
  • Souvent accompagné d’un écoulement postnasal (également connu sous le nom de syndrome de toux des voies aériennes supérieures)
  • Souvent pire la nuit
  • Dure généralement plus de trois semaines

Un signe révélateur peut être l’apparition d’autres symptômes du rhume des foins en même temps. Par exemple, un nez qui coule ou peut-être un nez bouché, des éternuements, des yeux qui démangent ou des cernes sous les yeux. Vous pouvez également présenter des symptômes des voies respiratoires inférieures tels que l’essoufflement, l’oppression thoracique et une respiration sifflante.

L’herbe à poux est un organisme nuisible, tout comme son pollen, qui est une cause majeure d’allergie - les symptômes comprennent le rhume des foins et la toux.

L’herbe à poux : une menace
majeure de rhume des foins

Comment reconnaître une toux allergique

Certaines caractéristiques peuvent aider à distinguer la toux liée aux allergies de la toux due à d’autres raisons. Voici ce à quoi il faut faire attention:

  • Généralement une toux sèche - le mucus n’est pas évacué des voies respiratoires ou des poumons
  • Souvent accompagné d’un écoulement postnasal (également connu sous le nom de syndrome de toux des voies aériennes supérieures)
  • Souvent pire la nuit
  • Dure généralement plus de trois semaines

Un signe révélateur peut être l’apparition d’autres symptômes du rhume des foins en même temps. Par exemple, un nez qui coule ou peut-être un nez bouché, des éternuements, des yeux qui démangent ou des cernes sous les yeux. Vous pouvez également présenter des symptômes des voies respiratoires inférieures tels que l’essoufflement, l’oppression thoracique et une respiration sifflante.

Toux allergique ou rhume?

La rhinite allergique peut être ressentie comme un rhume. Les symptômes sont similaires, car les rhumes peuvent également provoquer une rhinite et une toux sèche. Il peut parfois être difficile de savoir si votre système immunitaire lutte contre un allergène ou un virus du rhume.

Il y a cependant des différences. Les symptômes du rhume apparaissent progressivement et durent généralement de une à trois semaines. Une toux allergique peut durer aussi longtemps que vous êtes exposé à votre déclencheur. Par exemple, une toux due au rhume des foins peut persister pendant toute la saison pollinique. Vous risquez d’être collé aux prévisions polliniques pendant plusieurs semaines.

Les symptômes de l’allergie ont tendance à suivre un certain processus. Ils apparaissent généralement peu de temps après l’exposition à votre allergène. Par exemple, il peut s’agir d’une toux allergique si elle survient surtout à l’extérieur ou lors d’une visite chez des amis ayant un animal de compagnie.

Notre application contre les allergies

Mettez notre émoticône sur votre écran d’accueil. C’est une façon intelligente de gérer les symptômes du rhume des foins. Obtenez des informations actualisées sur le pollen là où vous vous trouvez et des conseils adaptés à votre situation.

Une personne utilisant notre application gratuite pour l’aider à gérer son rhume des foins - un type d’allergie saisonnière, mais aussi respiratoire ou environnementale.

Diagnostic d’une toux allergique

Seul un médecin pourra dire avec certitude si vous souffrez d’une toux de rhume des foins ou d’une toux allergique déclenchée par les acariens, les squames d’animaux ou les moisissures. Essayez de vous rappeler quand et où elle s’est développée pour la première fois. Il peut être utile de tenir un journal des allergies. Notez si c’est pire à une certaine période de l’année (allergies saisonnières), à l’intérieur ou à l’extérieur.

Votre médecin de famille peut vous faire passer un examen clinique et écouter votre poitrine. Un sifflement lorsque vous expirez est l’un des signes révélateurs de symptômes des voies respiratoires inférieures. Ils vous interrogeront sur vos antécédents médicaux et vous demanderont si un membre de votre famille souffre également de réactions allergiques. À ce stade, votre médecin de famille peut vous adresser à un allergologue pour établir le diagnostic. Vous pouvez avoir besoin d’un test cutané ou d’une analyse sanguine.

3 moyens non médicamenteux de lutter contre la toux allergique

Il existe des remèdes maison que vous pouvez essayer en premier. Ces traitements peuvent soulager les symptômes liés à la congestion et aider votre toux allergique.

  1. Solution saline: Le rinçage régulier des voies nasales avec une solution saline permet de les débarrasser des éléments irritants. Vous pouvez acheter des vaporisateurs à la pharmacie. N'oubliez pas de garder l’embout propre, sinon vous augmentez le risque d'infection.
  2. Vapeur: La vapeur d’eau peut libérer le mucus. Et cela peut soulager la toux causée par les allergies. Prenez une longue douche chaude. Ou mettez une serviette sur votre tête et respirez la vapeur d’un bol d’eau récemment bouillie. Ne vous approchez pas trop près car cela peut vous brûler. Un humidificateur apporte plus d’humidité dans l’air, ce qui peut soulager les maux de gorge et la toux sèche.
  3. Pastilles apaisantes pour la gorge: Les autres façons d’aider votre toux allergique sont de sucer des pastilles pour la gorge ou des bonbons durs. Il n’y a aucune preuve que l’un soit plus efficace que l’autre. De l’eau avec du miel et du citron peut être apaisante. Vous pouvez aussi prendre une cuillerée de miel (à déconseiller aux enfants de moins d’un an); des études suggèrent qu’il serait aussi efficace pour arrêter la toux que la plupart des médicaments en vente libre.
Un médecin utilisant un iPad pour expliquer à un patient les symptômes d’une allergie avec toux et les options de traitement.

Symptômes d’allergie:
un guide d’expert

3 moyens non médicamenteux de lutter contre la toux allergique

Il existe des remèdes maison que vous pouvez essayer en premier. Ces traitements peuvent soulager les symptômes liés à la congestion et aider votre toux allergique.

  1. Solution saline: Le rinçage régulier des voies nasales avec une solution saline permet de les débarrasser des éléments irritants. Vous pouvez acheter des vaporisateurs à la pharmacie. N'oubliez pas de garder l’embout propre, sinon vous augmentez le risque d'infection.
  2. Vapeur: La vapeur d’eau peut libérer le mucus. Et cela peut soulager la toux causée par les allergies. Prenez une longue douche chaude. Ou mettez une serviette sur votre tête et respirez la vapeur d’un bol d’eau récemment bouillie. Ne vous approchez pas trop près car cela peut vous brûler. Un humidificateur apporte plus d’humidité dans l’air, ce qui peut soulager les maux de gorge et la toux sèche.
  3. Pastilles apaisantes pour la gorge: Les autres façons d’aider votre toux allergique sont de sucer des pastilles pour la gorge ou des bonbons durs.
Un médecin utilisant un iPad pour expliquer à un patient les symptômes d’une allergie avec toux et les options de traitement.

Allergy symptoms:
an expert guide

3 drug-free ways to tackle an allergy cough

There are home remedies you can try first. These treatments may ease congestion related symptoms and help your allergy cough.

  1. Saline: Rinsing your nasal passages regularly with saline helps to keep them clear of irritants. You can buy sprays at the pharmacy. Just remember to keep the nozzle clean or it could increase your risk of infection.
  2. Steam: Water vapor can loosen mucus. And that may ease coughing caused by allergies. Take a long hot shower. Or put a towel over your head and breath in the steam from a bowl of recently boiled water. Just don’t get too close as it can scald.A humidifier puts more moisture in the air and that can soothe a sore throat and dry cough.
  3. Throat soothers: Other ways to help your allergy cough include sucking on throat lozenges or hard candies. There’s no evidence that one is more effective than the other. Water with honey and lemon can be soothing. Or take a spoonful of honey (not for children under one); studies suggest it may be as effective at stopping a cough as most over-the-counter medications.

Il n’y a aucune preuve que l’un soit plus efficace que l’autre. De l’eau avec du miel et du citron peut être apaisante. Vous pouvez aussi prendre une cuillerée de miel (à déconseiller aux enfants de moins d’un an); des études suggèrent qu’il serait aussi efficace pour arrêter la toux que la plupart des médicaments en vente libre.

Assurez-vous de rester hydraté. Et essayez de dormir en vous appuyant sur des oreillers. Le premier fluidifie le mucus. Le second l’empêche de s’accumuler à l’arrière de votre gorge et de vous faire tousser. La toux perturbe le sommeil. Cela peut vous fatiguer et affecter votre concentration et vos performances à l’école ou au travail.

Quel est le meilleur médicament contre la toux allergique?

Si les remèdes non médicamenteux ne semblent pas fonctionner, les médicaments sont la prochaine option. Vos options de soulagement de la toux allergique peuvent comprendre:

  • Antihistaminiques: Les comprimés contenant de la loratadine, de la fexofénadine ou de la cétirizine peuvent aider à soulager l’écoulement postnasal allergique. Les vaporisateurs nasaux antihistaminiques contenant de l’azélastine peuvent également réduire l’écoulement postnasal.
  • Décongestionnants: Ils peuvent réduire l’écoulement postnasal en asséchant vos voies respiratoires. Les vaporisateurs et les gouttes nasales ne doivent être utilisés que pendant de courtes périodes, sinon ils peuvent aggraver vos symptômes. 
  • Corticostéroïdes: Les vaporisateurs nasaux à base de stéroïdes peuvent aider à réduire l’écoulement postnasal. Certains sont en vente libre, d’autres nécessitent une ordonnance. Les inhalateurs stéroïdiens contenant de la fluticasone, de la béclométhasone ou du budésonide peuvent traiter les symptômes des voies respiratoires inférieures. Ils sont destinés à calmer l’inflammation des voies respiratoires à l’origine de la toux allergique.
  • Bronchodilatateurs: Les vaporisateurs contenant de l’albutérol (également connu sous le nom de salbutamol) peuvent ouvrir les voies respiratoires. Ils ont une courte durée d’action et peuvent donc être utilisés en association avec des inhalateurs stéroïdiens.

Des traitements tels que ceux-ci peuvent soulager à court terme les symptômes de votre toux allergique. Certains ne sont disponibles que sur ordonnance, d’autres en vente libre. Vous avez peut-être aussi vu des expectorants en pharmacie. L’ingrédient le plus courant de ces remèdes contre la toux est la guaifénésine. Les expectorants sont destinés à fluidifier le mucus, ce qui facilite son évacuation. Les études sur leur efficacité ont donné des résultats mitigés. Vous en trouverez peut-être un qui vous convient. Demandez conseil à votre pharmacien.

Un médecin utilisant un iPad pour expliquer à un patient les symptômes d’une allergie avec toux et les options de traitement.

Symptômes d’allergie:
un guide d’expert

Assurez-vous de rester hydraté. Et essayez de dormir en vous appuyant sur des oreillers. Le premier fluidifie le mucus. Le second l’empêche de s’accumuler à l’arrière de votre gorge et de vous faire tousser. La toux perturbe le sommeil. Cela peut vous fatiguer et affecter votre concentration et vos performances à l’école ou au travail.

Quel est le meilleur médicament contre la toux allergique?

Si les remèdes non médicamenteux ne semblent pas fonctionner, les médicaments sont la prochaine option. Vos options de soulagement de la toux allergique peuvent comprendre:

  • Antihistaminiques: Les comprimés contenant de la loratadine, de la fexofénadine ou de la cétirizine peuvent aider à soulager l’écoulement postnasal allergique. Les vaporisateurs nasaux antihistaminiques contenant de l’azélastine peuvent également réduire l’écoulement postnasal.
  • Décongestionnants: Ils peuvent réduire l’écoulement postnasal en asséchant vos voies respiratoires. Les vaporisateurs et les gouttes nasales ne doivent être utilisés que pendant de courtes périodes, sinon ils peuvent aggraver vos symptômes. 
  • Corticostéroïdes: Les vaporisateurs nasaux à base de stéroïdes peuvent aider à réduire l’écoulement postnasal. Certains sont en vente libre, d’autres nécessitent une ordonnance. Les inhalateurs stéroïdiens contenant de la fluticasone, de la béclométhasone ou du budésonide peuvent traiter les symptômes des voies respiratoires inférieures. Ils sont destinés à calmer l’inflammation des voies respiratoires à l’origine de la toux allergique.
  • Bronchodilatateurs: Les vaporisateurs contenant de l’albutérol (également connu sous le nom de salbutamol) peuvent ouvrir les voies respiratoires. Ils ont une courte durée d’action et peuvent donc être utilisés en association avec des inhalateurs stéroïdiens.

Des traitements tels que ceux-ci peuvent soulager à court terme les symptômes de votre toux allergique. Certains ne sont disponibles que sur ordonnance, d’autres en vente libre. Vous avez peut-être aussi vu des expectorants en pharmacie. L’ingrédient le plus courant de ces remèdes contre la toux est la guaifénésine. Les expectorants sont destinés à fluidifier le mucus, ce qui facilite son évacuation. Les études sur leur efficacité ont donné des résultats mitigés. Vous en trouverez peut-être un qui vous convient. Demandez conseil à votre pharmacien.

Traitement à long terme pour une toux allergique

L’immunothérapie cible la cause profonde de votre affection. Ce traitement à long terme vise à désensibiliser votre système immunitaire par l’administration répétée de doses infimes de votre allergène. L’idée est que vous deveniez moins dépendant des médicaments pour soulager des symptômes comme la toux allergique.

L’immunothérapie allergénique implique des injections régulières (piqûres d’allergie) au cabinet de l’allergologue pendant trois à cinq ans. Ou encore, prendre des comprimés sous la langue - d’abord au cabinet de l’allergologue, puis à la maison - pendant une durée similaire. Vous devrez suivre le traitement complet, même si votre toux allergique disparaît plus tôt. Votre allergologue peut vous dire si cela vous convient.

Quand consulter un médecin au sujet d’une toux chronique

Parfois, une toux peut être le signe de quelque chose de plus grave. Consultez un médecin si vous:

Les acariens adorent votre lit avec ses oreillers rembourrés et ses ours en peluche. Des symptômes tels que la toux sèche provoquée par une allergie peuvent perturber votre sommeil.

L’allergie aux acariens se
manifeste souvent au lit

Traitement à long terme pour une toux allergique

L’immunothérapie cible la cause profonde de votre affection. Ce traitement à long terme vise à désensibiliser votre système immunitaire par l’administration répétée de doses infimes de votre allergène. L’idée est que vous deveniez moins dépendant des médicaments pour soulager des symptômes comme la toux allergique.

L’immunothérapie allergénique implique des injections régulières (piqûres d’allergie) au cabinet de l’allergologue pendant trois à cinq ans. Ou encore, prendre des comprimés sous la langue - d’abord au cabinet de l’allergologue, puis à la maison - pendant une durée similaire. Vous devrez suivre le traitement complet, même si votre toux allergique disparaît plus tôt. Votre allergologue peut vous dire si cela vous convient.

Traitement à long terme pour une toux allergique

L’immunothérapie cible la cause profonde de votre affection. Ce traitement à long terme vise à désensibiliser votre système immunitaire par l’administration répétée de doses infimes de votre allergène.

Les acariens adorent votre lit avec ses oreillers rembourrés et ses ours en peluche. Des symptômes tels que la toux sèche provoquée par une allergie peuvent perturber votre sommeil.

L’allergie aux acariens se
manifeste souvent au lit

L’idée est que vous deveniez moins dépendant des médicaments pour soulager des symptômes comme la toux allergique.

L’immunothérapie allergénique implique des injections régulières (piqûres d’allergie) au cabinet de l’allergologue pendant trois à cinq ans. Ou encore, prendre des comprimés sous la langue - d’abord au cabinet de l’allergologue, puis à la maison - pendant une durée similaire. Vous devrez suivre le traitement complet, même si votre toux allergique disparaît plus tôt. Votre allergologue peut vous dire si cela vous convient.

Quand consulter un médecin au sujet d’une toux chronique

Parfois, une toux peut être le signe de quelque chose de plus grave. Consultez un médecin si vous:

  • toussez depuis plus de quelques semaines
  • avez une toux intense ou qui s’aggrave rapidement
  • avez une douleur à la poitrine
  • perdez du poids et vous ne savez pas pourquoi
  • avez des glandes enflées dans le cou
  • avez de la difficulté à respirer
  • avez du sang dans votre mucus
  • toussez depuis plus de quelques semaines
  • avez une toux intense ou qui s’aggrave rapidement
  • avez une douleur à la poitrine
  • perdez du poids et vous ne savez pas pourquoi
  • avez des glandes enflées dans le cou
  • avez de la difficulté à respirer
  • avez du sang dans votre mucus

Pouvez-vous avoir une toux allergique et la COVID-19 en même temps?

Les allergies et cette infection virale gênante présentent des symptômes étonnamment similaires. Par exemple, une toux sèche. Mais la COVID-19 peut également provoquer de la fièvre, des frissons et des courbatures, ce qui n’est généralement pas le cas lors d’une toux allergique. La sensation de fatigue et de faiblesse est moins fréquente avec les allergies, tout comme la perte du goût et de l’odorat. Vous pouvez consulter les informations sanitaires actualisées sur la COVID-19 ici. En cas de doute, faites-vous tester.

Nous sommes là pour vous aider

Si vous avez lu jusqu’à la fin de cet article sur la toux d’allergie, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Si vous avez des questions ou si vous souhaitez partager votre histoire de vie avec une allergie, envoyez-nous un courriel. Vous pouvez également trouver klarify sur Facebook et Instagram.