Qu’est-ce qu’une allergie à l’herbe à poux?

L’herbe à poux est un parasite, tout comme son pollen. La plante est l’un des plus grands coupables du rhume des foins, et pas seulement en Amérique du Nord. L’herbe à poux a envahi tous les continents, sauf l’Antarctique et se propage constamment à de nouvelles régions.

What is hayfever?

Qu’est-ce qu’une allergie à l’herbe à poux?

L’herbe à poux est un parasite, tout comme son pollen. La plante est l’un des plus grands coupables du rhume des foins, et pas seulement en Amérique du Nord. L’herbe à poux a envahi tous les continents, sauf l’Antarctique et se propage constamment à de nouvelles régions. Pendant la haute saison, le niveau de pollen de l’herbe à poux peut atteindre 250 grains par mètre cube (35 pi3) d’air. Cela peut également prendre aussi peu que 10 grains pour déclencher une réaction allergique.

Avez-vous des symptômes de rhume des foins, comme un nez bloqué ou qui coule, et qui durent pendant des semaines à la fin de l’été? Ces symptômes interfèrent-ils avec votre travail, vos études ou les choses que vous aimez faire? L’allergie à l’herbe à poux peut avoir un impact considérable sur votre vie. Découvrons donc cette plante gênante et ce qu’il faut faire si vous pensez y être allergique.

Qu’est-ce que l’herbe à poux exactement?

L’herbe à poux est un cousin de la marguerite et du tournesol, même si peu de gens le savent.

Qu’est-ce qu’une allergie à l’herbe à poux?

Ragweed allergy is a national health problem. The greenish flower spikes let go billions of allergenic pollen grains a year

Pendant la haute saison, le niveau de pollen de l’herbe à poux peut atteindre 250 grains par mètre cube (35 pi3) d’air. Cela peut également prendre aussi peu que 10 grains pour déclencher une réaction allergique.

Avez-vous des symptômes de rhume des foins, comme un nez bloqué ou qui coule, et qui durent pendant des semaines à la fin de l’été? Ces symptômes interfèrent-ils avec votre travail, vos études ou les choses que vous aimez faire? L’allergie à l’herbe à poux peut avoir un impact considérable sur votre vie. Découvrons donc cette plante gênante et ce qu’il faut faire si vous pensez y être allergique.

Qu’est-ce que l’herbe à poux exactement?

L’herbe à poux est un cousin de la marguerite et du tournesol, même si peu de gens le savent.

Trois espèces sont présentes au Canada. L’espèce la plus répandue est l’herbe à poux commune ou petite herbe à poux (Ambrosia artemisiifolia), laquelle est une plante à tige droite poilue qui peut atteindre 1 mètre de hauteur. Les feuilles sont habituellement profondément lobées et sont vertes foncées. Les fleurs cachées sont verdâtres avec étamines jaunes en grappe autour de la tige.

Où pousse l’herbe à poux?

Des traces de pollen d’herbe à poux ont été observées il y a 60 000 ans au Canada. Elle pousse dans les champs cultivés, les jardins et les terrains vacants. Les bords de route sont aussi un endroit privilégié. Il en va de même pour les bords de clôture et de trottoir. L’herbe à poux constitue un problème particulier dans le sud de l’Ontario et du Québec.

Les plantes d’herbe à poux produisent jusqu’à un milliard de grains de pollen pendant la saison. Les minuscules particules, soulevées par le vent, parcourent d’énormes distances; elles ont même été trouvées 400 milles plus loin, près de la mer. Vous n’avez donc pas à vivre près de l’herbe à poux pour avoir des symptômes d’allergie à celle-ci. C’est une machine à allergies.

Saviez-vous que...?

  • 75 % des personnes allergiques au pollen sont allergiques à l’herbe à poux
  • Les graines peuvent survivre pendant 40 ans dans le sol, de sorte que les plantes d’herbe à poux peuvent toujours apparaître lorsque vous pensez en être débarrassé.
  • L’herbe à poux est une plante de courte durée, ce qui signifie qu’elle ne commencera à fleurir qu’après la plus longue journée du 21 juin, le solstice d’été.
  • Les allergies à l’herbe à poux sont un tel problème qu’il y a même une #Journéeinternationaledel’herbeàpoux ». C’est le premier samedi de l’été, celui tout juste après le solstice.
  • L’immunothérapie contre l’herbe à poux est utilisée depuis plus de 100 ans. Le premier essai réussi des injections contre les allergies a eu lieu en 1913

Pourquoi l’herbe à poux fait-elle éternuer certaines personnes?

Les allergies naissent dans le système immunitaire. C’est votre système immunitaire qui protège votre corps contre les bactéries, les virus et d’autres menaces. Parfois, par erreur, il réagit de façon excessive à une substance inoffensive comme le pollen d’herbe à poux. Votre système immunitaire fait tout ce qu’il peut pour éliminer les minuscules particules de votre corps. Il produit des anticorps appelés « immunoglobuline E » (IgE). Ils indiquent à d’autres cellules de libérer des produits chimiques, y compris l’histamine. C’est ce qui cause ces symptômes agaçants de l’allergie à l’herbe à poux.

Quelle est la saison de l’herbe à poux?

Les plantes d’herbe à poux commencent à fleurir en juillet ou en août et vivent de 6 à 10 semaines. Dans plusieurs zones, la libération du pollen atteint un sommet à la mi-septembre. Le moment exact où les symptômes d’allergies à l’herbe à poux peuvent survenir, dépend de l’endroit où vous vivez et des conditions météo de l’année en cours. Vous pourriez encore avoir un écoulement nasal en octobre ou même en novembre, si le temps est toujours chaud et sec.

Le pollen d’herbe à poux cesse de causer des problèmes une fois que le premier givre tue les plantes. Cela se produit plus tard dans l’année en raison de la hausse des températures due au changement climatique. Une étude menée à 11 endroits aux États-Unis et au Canada a révélé que 10 d’entre eux ont eu une saison de pollen de l’herbe à poux plus longue en 2015 que 20 ans plus tôt. Par exemple, Winnipeg a gagné 25 jours supplémentaires et Saskatoon 24. Cela est également synonyme d’une saison des allergies plus longue.

Comment fonctionnent
les tests d’allergie?

Symptômes d’allergie à l’herbe à poux

Les symptômes d’allergie au pollen ont tendance à affecter votre nez et vos voies respiratoires lorsque vous respirez les minuscules particules. Le contact peut également provoquer une réaction allergique pour les yeux et la peau :

  • Rhume des foins : un nez bouché ou qui coule, un écoulement post-nasal et des éternuements. Aussi connu sous le nom de rhinite allergique saisonnière
  • Irritation des yeux : à l’intérieur de vos paupières et à la surface des yeux, ce qui les rend irritées, rouges et larmoyantes
  • Symptômes des voies respiratoires inférieures : toux, essoufflement, serrement de la poitrine et respiration sifflante
  • Éruption cutanée causée par l’herbe à poux : lignes rouges qui démangent derrière les oreilles ou sur levisage et les paupières, le V du cou et les avant-bras. Aussi connu sous le nom de dermatite de contact avec l’air

Symptômes d’allergie à l’herbe à poux

Les symptômes d’allergie au pollen ont tendance à affecter votre nez et vos voies respiratoires lorsque vous respirez les minuscules particules. Le contact peut également provoquer une réaction allergique pour les yeux et la peau :

Comment fonctionnent
les tests d’allergie?

  • Rhume des foins : un nez bouché ou qui coule, un écoulement post-nasal et des éternuements. Aussi connu sous le nom de rhinite allergique saisonnière
  • Irritation des yeux : à l’intérieur de vos paupières et à la surface des yeux, ce qui les rend irritées, rouges et larmoyantes
  • Symptômes des voies respiratoires inférieures : toux, essoufflement, serrement de la poitrine et respiration sifflante
  • Éruption cutanée causée par l’herbe à poux : lignes rouges qui démangent derrière les oreilles ou sur levisage et les paupières, le V du cou et les avant-bras. Aussi connu sous le nom de dermatite de contact avec l’air

Allergie à l’herbe à poux : réactions croisées

Si vous êtes allergique au pollen de l’herbe à poux, vous pourriez aussi réagir à d’autres membres de la famille des marguerites (astéracée). En plus des tournesols, cela comprend la lampourde glouteron, le sureau d’eau et l’armoise vulgaire. La camomille, le séneçon vulgaire et la bigelovie puante peuvent aussi causer des symptômes.

Les réactions croisées se produisent, car l’autre pollen contient une protéine semblable aux allergènes du pollen de l’herbe à poux. Voilà la raison pour laquelle certaines personnes peuvent avoir une légère réaction locale touchant la bouche, la gorge, les lèvres ou le visage lorsqu’ils mangent certains aliments. C’est ce qu’on appelle le « syndrome pollen-aliment » ou le syndrome d’allergie orale (SAO). Les graines de tournesol, les cantaloups, les melons miel, le melon d’eau, la banane, le concombre, la pomme de terre blanche et les courgettes contiennent tous une protéine similaire au pollen de l’herbe à poux. Si vous êtes allergique à l’herbe à poux, elle pourrait vous donner des picotements dans la bouche.

Alors, comment puis-je savoir si je souffre d’allergie à l’herbe à poux?

Les symptômes d’allergie peuvent vous sembler familiers. Le moment pourrait également être juste. Cependant, il y a d’autres allergies au pollen des mauvaises herbes qui frappent à la fin de l’été et au début de l’automne. Et les réactions croisées peuvent également causer de la confusion. Vous devrez donc parler à votre prestataire de soins de santé pour être certain. Il vous questionnera sur vos antécédents médicaux et voudra savoir si les allergies sont héréditaires. Il pourrait également vous suggérer un test cutané ou un test de dépistage sanguin d’allergie avant de poser un diagnostic.

S’il s’agit d’une allergie à l’herbe à poux, vous pouvez commencer à prendre des mesures pratiques pour limiter votre exposition à votre déclencheur. Votre médecin de famille ou votre allergologue discutera également avec vous des options de traitement.

Soyez préparé au pollen

Souffrez-vous d’allergies à l’herbe à poux? Obtenez des données quotidiennes sur le pollen de l’herbe à poux, la météo, la qualité de l’air sur votre téléphone et suivez vos symptômes d’allergie grâce à notre application gratuite.

Soyez préparé au pollen

Souffrez-vous d’allergies à l’herbe à poux? Obtenez des données quotidiennes sur le pollen de l’herbe à poux, la météo, la qualité de l’air sur votre téléphone et suivez vos symptômes d’allergie grâce à notre application gratuite.

8 conseils pour éviter le pollen de l’herbe à poux

Les niveaux de pollen et les calendriers sont des outils utiles pour vous avertir lorsqu’il serait préférable de rester à l’intérieur. Vous pouvez même obtenir des renseignements à jour sur les taux de pollen sur votre téléphone. Voici d’autres façons de réduire au minimum le taux de pollen de l’herbe à poux :

  • Limitez votre temps à l’extérieur, surtout au milieu de la journée, lorsque le pollen de l’herbe à poux atteint ses niveaux les plus élevés
  • Apprenez à aimer les matins plus frais (en dessous de 10 °C) et les jours de pluie, car le niveau de pollen d’herbe à poux a tendance à être plus faible  
  • Apportez une trousse de survie contre les allergies : un masque, des lunettes de soleil enveloppantes, un chapeau à large bord, des médicaments contre le rhume des foins et des mouchoirs hypoallergéniques
  • Gardez les fenêtres fermées pendant la saison du pollen de l’herbe à poux. Les minuscules grains de pollen voyagent sur de longues distances grâce au vent,afin de pouvoir encore être présents dans l’air la nuit, après le dépôt sur le sol des autres pollens.
  • Utilisez un purificateur d’air spécial pour garder votre maison aussi exempte d’allergènes que possible.
  • Changez vos vêtements et vos chaussures d’extérieur dès votre retour à la maison, afin de ne pas apporter de pollen avec vous, et faites-le dans la salle de bain.
  • Prenez une douche et lavez vos cheveux après vos sorties.
  • Les animaux de compagnie captent aussi le pollen de l’herbe à poux, alors ne les laissez pas dormir dans votre chambre.

Traitements pour les symptômes d’allergie à l’herbe à poux

Traitements pour les symptômes d’allergie à l’herbe à poux

Les gouttes ophtalmiques et les rinçages nasaux à l’eau salée peuvent être apaisants et aider à éliminer le pollen. Les médicaments pour contrôler les symptômes peuvent également faciliter la vie avec l’allergie à l’herbe à poux. Vous pouvez prendre certains types de médicaments quelques semaines avant la saison du pollen pour renforcer vos défenses. Vous pourriez encore toujours souffrir d’une rhinite allergique et d’autres symptômes d’allergie, mais nous espérons qu’ils seront plus légers.

Les antihistaminiques neutralisent l’histamine chimique qui déclenche les symptômes du rhume des foins. Il existe aussi des comprimés, des médicaments liquides, des gouttes ophtalmiques, des vaporisateurs nasaux et des crèmes. Les vaporisateurs nasaux aux corticostéroïdes peuvent aider à calmer l’inflammation. Et les décongestionnants s’attaquent à ce nez bouché, mais ne devraient être pris que pour une durée limitée.

De nombreux antihistaminiques et autres médicaments contre le rhume des foins sont offerts en vente libre. Pour d’autres options, vous pourriez avoir besoin d’une ordonnance. Demandez conseil à votre pharmacien ou à votre médecin de famille.

Chaque plante d’herbe à poux produit jusqu’à un milliard de grains de pollen pendant la saison. Les minuscules particules peuvent parcourir de grandes distances grâce au vent. L’herbe à poux est une machine à allergies.

Immunothérapie allergénique à l’herbe à poux

Votre médecin pourrait vous suggérer une immunothérapie. Cela dépend de la nature et de la gravité de votre allergie. Il existe deux types d’immunothérapie contre l’herbe à poux : les injections contre les allergies et les comprimés qui se dissolvent sous votre langue. Les deux agissent sur la cause profonde de votre allergie à l’herbe à poux plutôt que seulement sur les symptômes. Il s’agit du seul traitement contre les allergies qui peut modifier le cours de la maladie.  

L’exposition contrôlée et répétée à l’allergène reprogramme votre système immunitaire, afin qu’il ne considère plus le pollen de l’herbe à poux comme une menace. Un traitement par immunothérapie contre les allergies prend environ trois à cinq ans. Par contre, cela peut mettre fin ou réduire considérablement vos symptômes d’allergie et peut apporter un soulagement à long terme.

Partagez votre histoire

Si vous avez lu jusqu’à la fin de cet article sur l’allergie à l’herbe à poux, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Avez-vous essayé l’un des conseils que nous vous avons suggérés? Ou en avez-vous un de votre cru que vous aimeriez partager avec d’autres personnes? Rendez-vous sur notre page Facebook ou envoyez-nous un courriel et partagez votre histoire.