Qu’est-ce qu’une allergie aux animaux?

Vous savez peut-être déjà que les chats et les chiens peuvent vous causer un nez bouché, des yeux larmoyants et qui démangent ou une éruption cutanée, parfois tous en même temps. Mais ce ne sont pas les seuls animaux à causer des réactions allergiques.

What is hayfever?

What is animal allergy? This dog licking its lips, grumpy cat, guinea pig and neighing horse can all cause allergic reactions

Qu’est-ce qu’une allergie aux animaux?

Vous savez peut-être déjà que les chats et les chiens peuvent vous causer un nez bouché, des yeux larmoyants et qui démangent ou une éruption cutanée, parfois tous en même temps. Mais ce ne sont pas les seuls animaux à causer des réactions allergiques. Les cochons d’Inde, les lapins, les hamsters, les souris, les rats, les chevaux et même les animaux de la ferme peuvent causer ces symptômes. De plus, si vous êtes allergique à un animal, d’autres pourraient aussi vous faire éternuer.

Les animaux peuvent être mignons et attachants, mais l’allergie aux animaux n’est généralement pas amusante. Laissez-nous vous aider à en savoir plus sur cette affection. Nous allons vous parler des symptômes, de la façon d’obtenir un diagnostic et des options de traitement. Ne laissez pas les allergies aux animaux vous limiter.

Allergie aux animaux : les dessous de l’affaire

Qu’est-ce qu’une allergie aux animaux?

Qu’est-ce qu’une allergie aux animaux? Ce chien en train de se lécher les babines, ce chat grincheux, ce cochon d’Inde et ce cheval hennissant peuvent tous causer des réactions allergiques

Les cochons d’Inde, les lapins, les hamsters, les souris, les rats, les chevaux et même les animaux de la ferme peuvent causer ces symptômes. De plus, si vous êtes allergique à un animal, d’autres pourraient aussi vous faire éternuer.

Les animaux peuvent être mignons et attachants, mais l’allergie aux animaux n’est généralement pas amusante. Laissez-nous vous aider à en savoir plus sur cette affection. Nous allons vous parler des symptômes, de la façon d’obtenir un diagnostic et des options de traitement. Ne laissez pas les allergies aux animaux vous limiter.

Allergie aux animaux : les dessous de l’affaire

Une allergie aux animaux fait partie de votre constitution. Elle est ancrée dans votre système immunitaire. Le travail du système immunitaire est de défendre votre corps contre les bactéries, les virus, les champignons et les parasites infectieux. Mais il peut parfois être trop sensible. Cela peut le mener à identifier des substances inoffensives, par exemple de minuscules particules éliminées par un animal, comme une menace.

Vous entrez en contact avec un allergène provenant d’un animal de compagnie. Votre système immunitaire pense qu’il est attaqué et réagit en produisant des anticorps de l’immunoglobuline E (IgE). Les anticorps envoient des agents chimiques comme l’histamine au lieu de l’attaque; comme votre peau ou la paroi de votre nez, si vous avez respiré les particules. Ce sont ces substances chimiques qui causent vos symptômes d’allergie aux animaux.

Les reptiles et les amphibiens causent moins d’éternuements parce qu’ils ne perdent pas de squames d’animaux. Ce sont les animaux à fourrure et à plumes qui en perdent. Ces minuscules particules de peaux mortes sont une source importante d’allergènes

Allergies courantes aux animaux de compagnie

Vos meilleurs amis canins ou félins sont souvent accusés comme étant à l’origine des symptômes d’allergie aux animaux, sans doute parce que ce sont des animaux de compagnie très courants. Saviez-vous que 55 % des foyers canadiens ont un chien, et que 57 % d’entre eux ont un chat? Mais ce ne sont pas les seuls coupables à l’origine des allergies.

De nombreux animaux à fourrure et à plumes peuvent déclencher une réaction. Ce sont des animaux de compagnie comme les lapins, les hamsters et les cochons d’Inde, les perruches et les perroquets. Les souris et les rats aussi, qu’ils soient des animaux domestiques ou des parasites. Tout comme des animaux plus gros comme les chevaux, les poneys, les vaches et les moutons. Même les poules qui pondent votre déjeuner.

Il existe des cas, dans les revues médicales, d’iguanes de compagnie qui déclenchent des symptômes. Cependant, les animaux à écailles et au corps visqueux comme les poissons, les tortues, les serpents, les lézards, les crapauds et les grenouilles ne sont pas aussi susceptibles de causer des allergies aux animaux de compagnie.

Les reptiles et les amphibiens causent moins d’éternuements parce qu’ils ne perdent pas de squames d’animaux. Ce sont les animaux à fourrure et à plumes qui en perdent. Ces minuscules particules de peaux mortes sont une source importante d’allergènes

Allergies courantes aux animaux de compagnie

Vos meilleurs amis canins ou félins sont souvent accusés comme étant à l’origine des symptômes d’allergie aux animaux, sans doute parce que ce sont des animaux de compagnie très courants. Saviez-vous que 55 % des foyers canadiens ont un chien, et que 57 % d’entre eux ont un chat? Mais ce ne sont pas les seuls coupables à l’origine des allergies.

De nombreux animaux à fourrure et à plumes peuvent déclencher une réaction. Ce sont des animaux de compagnie comme les lapins, les hamsters et les cochons d’Inde, les perruches et les perroquets. Les souris et les rats aussi, qu’ils soient des animaux domestiques ou des parasites. Tout comme des animaux plus gros comme les chevaux, les poneys, les vaches et les moutons. Même les poules qui pondent votre déjeuner.

Il existe des cas, dans les revues médicales, d’iguanes de compagnie qui déclenchent des symptômes. Cependant, les animaux à écailles et au corps visqueux comme les poissons, les tortues, les serpents, les lézards, les crapauds et les grenouilles ne sont pas aussi susceptibles de causer des allergies aux animaux de compagnie.

Fourrure, plumes et allergie aux animaux

Les reptiles et les amphibiens causent moins d’éternuements parce qu’ils ne perdent pas de squames d’animaux ou de minuscules particules de peaux mortes. Ce sont les animaux à fourrure et à plumes qui en perdent. Et les squames d’animaux sont une importante source d’allergènes d’animaux de compagnie. Vous pouvez également être allergique aux protéines présentes dans la salive, l’urine et le sébum, l’hydratant naturel pour la peau produit par les glandes sébacées. La source d’allergènes la plus importante varie d’un animal à l’autre.

Les poils d’animaux eux-mêmes ne sont pas des allergènes. La fourrure et les plumes emprisonnent les allergènes qui s’envolent dans l’air chaque fois que l’animal perd ses poils ou se nettoie. C’est la même chose lorsque vous sortez la brosse ou changez leur panier.

Allergies aux animaux : pourquoi est-ce que je réagis à des animaux différents?

L’allergie aux animaux peut être plus compliquée que d’être simplement allergique aux chats ou aux chiens. Chaque type d’animal produit plusieurs allergènes différents. Les plus importants appartiennent à deux familles de protéines, la lipocaline ou l’albumine sérique. Votre système immunitaire réagit parce que la protéine de l’autre animal ressemble à votre déclencheur. Vous pourriez être allergique aux chiens, mais avoir aussi des symptômes avec les chats, les chevaux, les lapins, les souris ou les rats.C’est ce qu’on appelle une « réaction croisée ».L’allergie aux chats pourrait vous empêcher de travailler avec de gros félins si c’est ce que vous avez envie de faire.

Oui, c’est possible. Cela pourrait vous amener à faire preuve de prudence avant d’adopter un chien ou un chat, peu importe à quel point vos enfants vous supplient, surtout si d’autres membres de la famille sont allergiques.  

Une maman avec son fils sur les genoux qui lit joyeusement un livre à l’extérieur lors d’une journée d’été : pas tellement amusant si votre enfant est atteint du rhume des foins

Savez-vous comment repérer le rhume des
foins chez les enfants?

Allergies aux animaux : pourquoi est-ce que je réagis à des animaux différents?

L’allergie aux animaux peut être plus compliquée que d’être simplement allergique aux chats ou aux chiens. Chaque type d’animal produit plusieurs allergènes différents. Les plus importants appartiennent à deux familles de protéines, la lipocaline ou l’albumine sérique. Votre système immunitaire réagit parce que la protéine de l’autre animal ressemble à votre déclencheur. Vous pourriez être allergique aux chiens, mais avoir aussi des symptômes avec les chats, les chevaux, les lapins, les souris ou les rats.C’est ce qu’on appelle une « réaction croisée ».L’allergie aux chats pourrait vous empêcher de travailler avec de gros félins si c’est ce que vous avez envie de faire.

Les enfants peuvent-ils avoir une allergie aux animaux?

Oui, c’est possible. Cela pourrait vous amener à faire preuve de prudence avant d’adopter un chien ou un chat, peu importe à quel point vos enfants vous supplient, surtout si d’autres membres de la famille sont allergiques.  

Mom with her son on her knee happily reading a book outside on a summer’s day – not so much fun if your child has hay fever

Savez-vous comment repérer
le rhume des foins chez les enfants?

Surveillez les enfants qui se frottent le nez vers le haut avec la paume de la main. Le salut allergique, c’est connu, est un symptôme d’allergie aux animaux de compagnie chez les enfants.

D’ailleurs, les scientifiques pensent que l’exposition des bébés aux allergènes d’animaux peut réduire le risque d’allergies chez les enfants de sept à neuf ans. Il semblerait aussi que plus il y a d’animaux à la maison, plus la protection serait importante.

Symptômes d’allergie aux animaux

Les allergènes d’animaux en suspension dans l’air peuvent facilement se retrouver dans vos voies nasales et dans vos yeux. Les membranes délicates s’enflamment ensuite et vous donnent l’impression d’avoir un rhume. Sauf que vos symptômes ne disparaîtront pas au bout d’une semaine. Le nom médical de ce phénomène est la rhinite allergique perannuelle ou persistante (contrairement au rhume des foins, qui est une rhinite allergique saisonnière). Elle entraîne les symptômes suivants :

  • Nez bouché
  • Écoulement nasal
  • Éternuements
  • Démangeaisons nasales
  • Démangeaisons, larmoiements et rougeurs oculaires

Une personne très sensible aux allergènes d’animaux de compagnie pourrait commencer à tousser dans les 15 à 30 minutes après les avoir respirés.

Young woman sitting on the sofa with a ginger cat and showing the typical runny nose and sneezing caused by cat allergies

Allergies aux chats :
Tout savoir sur le sujet

Les allergies aux animaux de compagnie peuvent-elles causer des réactions graves?

Les animaux ne sont pas l’une des causes courantes de l’anaphylaxie, une réaction allergique grave. Mais l’allergie aux chevaux peut mettre la vie en danger dans de rares cas. Appelez immédiatement le 911 si vous ou une personne avec qui vous êtes présentez ces symptômes :

Une jeune femme assise sur un canapé avec un chat roux, avec le nez qui coule et les éternuements typiques causés par les allergies aux chats.

Allergies aux chats : Tout savoir sur le sujet

Les animaux ne sont pas l’une des causes courantes de l’anaphylaxie, une réaction allergique grave. Mais l’allergie aux chevaux peut mettre la vie en danger dans de rares cas. Appelez immédiatement le 911 si vous ou une personne avec qui vous êtes présentez ces symptômes :

  • Réactions cutanées, notamment urticaire, démangeaisons et rougeurs ou pâleur de la peau
  • Faible tension artérielle (hypotension)
  • Voies respiratoires restreintes, ou gonflement de la langue ou de la gorge, rendant la respiration difficile
  • Pouls faible et rapide
  • Nausées, vomissements ou diarrhée
  • Étourdissements ou évanouissement
  • Réactions cutanées, notamment urticaire, démangeaisons et rougeurs ou pâleur de la peau
  • Faible tension artérielle (hypotension)
  • Voies respiratoires restreintes, ou gonflement de la langue ou de la gorge, rendant la respiration difficile
  • Pouls faible et rapide
  • Nausées, vomissements ou diarrhée
  • Étourdissements ou évanouissement

Quand demander un diagnostic d’allergie aux animaux?

Vous avez peut-être des symptômes semblables à ceux décrits. À cause de cela, vous avez de la difficulté à dormir, vous manquez d’énergie et vous avez du mal à vous concentrer au travail ou à l’école. Un diagnostic est la première étape pour obtenir un plan de traitement et des conseils afin que l’allergie aux animaux ne vous limite pas dans votre vie.

Votre allergologue ou votre médecin de famille pourrait suggérer un test d’allergie pour vous aider à identifier votre ou vos déclencheurs; c’est souvent un test cutané ou un test de dépistage sanguin d’allergie. Vous pourriez être allergique aux chiens ou aux chats. Quelque chose que votre animal emprisonne régulièrement dans sa fourrure comme de la moisissure ou du pollen peut aussi être à l’origine de vos difficultés.

Préparez-vous à parler de :

  • Vos symptômes, y compris le moment, l’endroit et la gravité de ceux-ci
  • La fréquence à laquelle vous êtes en contact avec des animaux et lesquels
  • Vos antécédents médicaux et si d’autres personnes de votre famille ont des allergies

Trouver un allergologue

Demandez à votre médecin de famille de vous orienter vers un spécialiste des allergies près de chez vous

Trouver un allergologue

Demandez à votre médecin de famille de vous orienter vers un spécialiste des allergies près de chez vous

Il est presque impossible d’éviter complètement les allergènes de chats et de chiens. Vous pourriez aussi être surpris de constater à quel point les allergènes de chevaux sont répandus. En général, les allergènes d’animaux de compagnie sont petits et collants, flottent dans l’air et se rendent dans des endroits où cet animal n’a jamais mis les pieds. Les gens les transportent dans leurs cheveux et sur leurs vêtements. Vous pouvez aussi les transporter. Les symptômes peuvent donc frapper presque n’importe où : à la maison, dans les lieux de rencontre et au travail. Cela peut être à la fois au bureau, dans une ferme ou dans une écurie. Si vous possédez un animal de compagnie et décidez de le donner à une autre famille après un diagnostic, les allergènes sont susceptibles de rester chez vous pendant des mois.

Il existe toutefois de bonnes habitudes de vie qui peuvent aider à atténuer vos symptômes.

Stratégies pour vivre avec une allergie aux animaux

La plupart du temps, il suffit de tout nettoyer et de se laver soigneusement après avoir été en contact avec un animal. Supposez également que vous récupérez des allergènes d’animaux de compagnie chaque fois que vous êtes en sorti. N’oubliez pas qu’on les retrouve partout. Voici trois endroits principaux auxquels penser :

  • Vous :Essayez d’éviter de toucher des animaux. Cela signifie pas de caresses, de câlins ni de toilettage. Si vous entrez en contact avec une bête à fourrure, lavez-vous les mains dès que possible. Vos vêtements aussi, surtout si vous avez fait de l’équitation. Votre corps et vos vêtements seront recouverts d’allergènes de chevaux. Essayez toujours de prendre une douche en rentrant à la maison.
  • Votre maison :Créez une zone sans animaux, en y incluant surtout votre chambre à coucher. Utilisez un filtre à air HEPA pour maintenir les niveaux d’allergènes animaux aussi bas que possible. Essuyez régulièrement les surfaces avec un chiffon humide (évitez aussi les objets qui amassent de la poussière). Passez l’aspirateur sur les tissus d’ameublement et lavez les housses de coussin ou les couvertures.
Allergique aux chiens? Ce petit teckel brun, qui regarde par la porte, pourrait vous causer un nez qui coule et des reniflements

Votre toutou vous fait renifler?
Voici la raison

Stratégies pour vivre avec une allergie aux animaux

La plupart du temps, il suffit de tout nettoyer et de se laver soigneusement après avoir été en contact avec un animal. Supposez également que vous récupérez des allergènes d’animaux de compagnie chaque fois que vous êtes en sorti. N’oubliez pas qu’on les retrouve partout. Voici trois endroits principaux auxquels penser:

Allergic to dogs? This little brown dachshund, peeking round the door, could give you a runny nose and the sniffles

Votre toutou vous fait renifler?
Voici la raison

  • Votre animal de compagnie : Demandez à un ami qui ne souffre pas d’allergies aux chats ou aux chiens de s’occuper du toilettage et du bain de votre animal de compagnie. Et de le faire à l’extérieur. Il en va de même pour le nettoyage des cages des petits animaux. Lavez et remplacez régulièrement la literie et les jouets.
  • Vous :Essayez d’éviter de toucher des animaux. Cela signifie pas de caresses, de câlins ni de toilettage. Si vous entrez en contact avec une bête à fourrure, lavez-vous les mains dès que possible. Vos vêtements aussi, surtout si vous avez fait de l’équitation. Votre corps et vos vêtements seront recouverts d’allergènes de chevaux. Essayez toujours de prendre une douche en rentrant à la maison.
  • Votre maison :Créez une zone sans animaux, en y incluant surtout votre chambre à coucher. Utilisez un filtre à air HEPA pour maintenir les niveaux d’allergènes animaux aussi bas que possible. Essuyez régulièrement les surfaces avec un chiffon humide (évitez aussi les objets qui amassent de la poussière). Passez l’aspirateur sur les tissus d’ameublement et lavez les housses de coussin ou les couvertures.
  • Votre animal de compagnie : Demandez à un ami qui ne souffre pas d’allergies aux chats ou aux chiens de s’occuper du toilettage et du bain de votre animal de compagnie. Et de le faire à l’extérieur. Il en va de même pour le nettoyage des cages des petits animaux. Lavez et remplacez régulièrement la literie et les jouets.

Traitements des symptômes d’allergie aux animaux

Les médicaments comme les antihistaminiques, les corticostéroïdes et les décongestionnants peuvent aider à contrôler vos symptômes d’allergie aux animaux. Ils se présentent sous plusieurs formes et de multiples dosages. Ils peuvent également servir de mesure préventive si vous les prenez avant d’entrer en contact avec un animal. Beaucoup d’entre eux sont disponibles en vente libre, alors demandez à un pharmacien ou parlez-en à votre médecin de famille pour savoir ce qui pourrait vous convenir.

Si vous souffrez d’une grave allergie aux chevaux, on pourrait vous prescrire un auto-injecteur d’adrénaline et vous former à son utilisation en cas de réaction grave.  

Immunothérapie allergénique pour les allergies aux animaux

Il n’existe aucun remède contre les allergies aux animaux de compagnie. Mais une immunothérapie spécifique à l’allergène peut vous offrir un soulagement à long terme en ciblant la cause sous-jacente. Les doses répétées contrôlées de votre déclencheur reprogramment votre système immunitaire qui arrêtera de voir la protéine animale comme une menace. Cela peut arrêter ou réduire considérablement vos symptômes d’allergie.

Votre médecin de famille ou un allergologue sera en mesure de vous indiquer quelle immunothérapie allergénique vous convient et vous aidera tout au long du processus.

Nous sommes là pour vous aider

Si vous avez lu cet article jusqu’à la fin, nous vous en remercions. Nous aimerions savoir ce que vous en pensez. Si vous avez des questions ou si vous aimeriez partager votre expérience au sujet des allergies aux animaux, envoyez-nous un courriel ou rendez-vous sur notre page Facebook.